Actualitévie des marques

Mazda MX-5 Eunos Edition : L’agréable hommage à une marque inconnue (en Europe)

A la fin des années 80, les constructeurs japonais se lancent dans la de « premiumisation » de leurs gammes. C’est ainsi que naissent Lexus chez Toyota, Infiniti chez Nissan, Acura chez Honda et plus discrètement Eunos chez Mazda.

La marque sera d’ailleurs connue en Europe entre 1992 et 1997 sous le nom de Xedos avec les modèles quasi confidentiels Xedos 6 et Xedos 9. Au Japon, l’affaire est toute différence puisque la marque Eunos (1989-1996) comptera, durant ses sept ans d’existence, jusqu’à sept modèles, de l’adaptation de la Mazda 323 jusqu’au coupé Cosmo en passant par la transformation « luxueuse » de certains modèles Mazda.

L’Eunos Roadster, une affaire japonaise

Ce sera le cas du petit roadster MX-5 (NA) qui, dès la fin 1989, c’est à dire au même moment que la version Mazda est mise sur le marché, devient simplement Euros Roadster (NA6CE). L’Eunos ne se distingue de la version Mazda que par… le logo.

Au fil des ans, l’Eunos Roadster suit les évolutions du Mazda MX-5 et il profite de séries limitées ou spéciales pour faire son trou sur le marché japonais. C’est ainsi que naissent les Eunos Roadster « V Special » en 1990, Eunos Roadster « J Limited » en 1991 et Eunos Roadster « S Special » en 1992. Les voici en photos :

En cette fin d’année 92, la toute jeune division luxe de Mazda dévoile l’Eunos Roadster « S Limited ». Le modèle se singularise par une livrée noire, des jantes alu BBS RZ bicolores (Doré/Alu), une sellerie en cuir rouge, des amortisseurs Bilstein, un système audio Pioneer avec lecteur CD et cassette, 8 HP avec caisson de basse intégré dans les sièges et un volant en cuir noir Nardi NA BBS. Ce modèle sera produit à 1.000 exemplaires uniquement destinés au marché japonais.

En Europe, l’Eunos Roadster « S Limited » est un modèle inconnu et Mazda ne proposait alors pas de version équivalente du MX-5. Seuls les fans du modèle ou les gamers amateurs de Gran Turismo ou Tokyo Xtrem Racer connaissent ce modèle spécialement créé pour le Japon.

Le Mazda MX-5 Eunos Edition 2020, une affaire française

En cette fin d’hiver, Mazda offre à son cabriolet MX-5 (ND) une inédite série spéciale baptisée Eunos Edition qui rend hommage à une marque disparue fin 1996 et inconnue en sur le vieux continent.

Environ 28 ans après le lancement de la version « S Limited » au Japon, Mazda propose cette série limitée « Eunos Edition » qui partage avec la version NA6CE des éléments de style et de confort. En 2020, nous découvrions un MX-5 habillée d’une livrée de carrosserie Jet Black Mica. Celle-ci est associée à des jantes alu spécifiques, en l’occurrence des 16 pouce. Les roues en alu forgé sont désormais signées du spécialistes japonais RAYS et non plus BBS. Le petit roadster de 3.92 m arbore deux petits badges « Eunos Edition » apposés au dessus des répétiteurs de clignotants des ailes avant.

Dans l’habitacle, le roadster se pare d’une sellerie en cuir Nappa perforé de couleur rouge Burgundy (rouge bordeaux), qui apporte une touche d’élégance et sportivité à l’auto. Pour ce qui est du système Audi, Bose et sa technologie numérique a remplacé Pioneer. Enfin, un badge numéroté est présent dans l’habitacle et un porte-clefs spécifique à cette série limitée sont également de la partie.

Mazda a prévu 110 exemplaires du modèle pour le marché français.
Ils seront vendus à un tarif unique de 34.600€ et aucune option n’est prévue.
Mazda précise que le moteur atmosphérique qui anime le roadster est le L4 1.5 L Skyactiv-G 132 ch, 152 Nm associé avec la BVM6. Le MX-5 Eunos Edition annonce une Vmax de 204 km/h et un exercice du 0 à 100 km/h expédié en à peine 8.3 secondes.

Le modèle arrivera dans les concessions dans le courant du mois d’avril et devrait être livrable avant l’été.

Via Mazda.

Articles similaires
Actualitévie des marques

Ford : La Mustang Mach 1 arrive en Europe pour le millésime 2021

Actualitévie des marques

Audi TT RS 40 years of Quattro Limited Edition

ActualitéCommunicationVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Hyundai : Le Kona Electric au rappel

Actualitévie des marques

Volkswagen Taos : Quand on croit qu'il n'y a plus de nouveau SUV chez VW, il y en a encore...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *