ActualitéVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Jaguar cesse (provisoirement) de produire le I-Pace

Quand ça veut pas, ça veut pas !
Chez Jaguar Land Rover, c’est actuellement un peu la bérézina. Entre méventes, vrai risque de taxation en Europe à cause du niveau d’émission de la gamme, arrêts multiples et durable de la production des SUV Land Rover et Range Rover, voici que cette semaine c’est au tour du fer de lance de Jaguar, le crossover électrique I-Pace d’entrée dans la danse des problèmes.

Si on en croit la version officielle, Jaguar serait contraint de stopper la fabrication de son véhicule à cause… du manque de batteries.
Avec cette explication, Jaguar rejoint donc Audi et Mercedes-Benz dans le cercle des constructeurs de gros SUV électriques onéreux en panne de pièces détachées et plus exactement de batteries.

Le coronavirus n’y est pour rien

Selon plusieurs médias britanniques, l’arrêt de la production du I-Pace dans l’usine autrichienne de Graz serait le fait du fournisseur, la société sud coréenne LG Chem et de son usine de Wroclaw implantée au sud ouest de la Pologne tout près de la frontière avec la République tchèque.
Ce site industriel ne serait plus en mesure de produire, pour des raisons encore inconnues et, a priori, non liées au coronavirus, les batteries nécessaires au I-Pace.

Cette situation a donc conduit Jaguar à cesser la production du véhicule électrique durant au moins une semaine. Si l’affaire ne s’arrange pas dans les jours à venir, le constructeur anglais devra prolonger aussi longtemps que nécessaire l’arrêt de la fabrication, ce qui ne devrait pas aider à sa diffusion.

Et si le problème était ailleurs ?

Si on se fie à nos confrères d’Insideevs et aux chiffres qu’ils fournissent, le crossover électrique anglais n’aurait électrisé que 18.000 acheteurs dans le monde en 2019.
Si c’est peu dans l’absolu, c’est toujours mieux que les concurrents allemands mais c’est « à des années lumières » des niveaux de vente de Tesla l’an passé.
Bien que très cher, le Jaguar a pourtant pour lui une singularité esthétique et des performances d’un bon niveau qui devraient assurer le succès mais il semble que cela ne suffise pas. Le problème est donc ailleurs et cela vaut pour Jaguar comme pour les marques allemandes.
Tous vont peut être devoir se remettre en question dans leur approche de la voiture électrique car ils ne pourront pas mettre en cause durant des mois ou même des années les fournisseurs, surtout si ceux ci ne sont pas l’unique cause des arrêts de fabrication et des faibles niveaux de ventes.

A suivre.

Via BusinessInsiders, Electrek, The Verge, Insideevs.

Articles similaires
ActualitéVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Jaguar : Le lancement de la limousine XJ EV reporté d'une année

Actualitévie des marques

Wrangler Rubicon 392 Concept : Jeep grille la priorité à Ford et son Bronco

ActualitéEconomievie des marques

Daimler AG : Un nouveau plan social en approche...

ActualitéEconomievie des marques

Ferrari/Ares Design : Bahar l'homme qui ne murmurait pas à l'oreille du Cavallino Rampante

7 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *