ActualitéEconomievie des marques

Honda : Arrêt de la production à l’usine de Swindon, le premier effet Brexit !

C’est à fin de l’année prochaine que le constructeur japonais va fermer son usine de Swindon dans le sud-ouest de l’Angleterre. Installée en Angleterre depuis 35 ans, l’usine anglaise de Honda aura cessé de vivre en 2022 et laissera sur la carreau quelques 3.500 salariés.
On se rappellera qu’au moment de l’annonce de la fermeture en 2019, la marque au H expliquait que la décision était justifiée par le contexte automobile mondial et qu’elle n’était pas due à la mise en place du Brexit.
Mais la mise en place du Brexit, probablement sans accord, est toute proche et les désagréments et contraintes commencent à se faire sentir outre-Manche.

Plus de pièces détachées, plus de fabrication

On a ainsi appris qu’Honda est obligé de stopper la production de son usine de Swindon (la seule usine Honda en Europe) en raison d’un manque de pièces détachées qui est du à l’encombrement de plusieurs ports du Royaume-Uni avant la fin de la période de transition post-Brexit qui doit se terminer dans 22 jours, c’est à dire le 31 décembre prochain.
Cet important engorgement des ports est du au regain d’activité au Royaume-Uni après le confinement mais pas seulement. En effet, les préparatifs pour le passage au Brexit total poussent les entreprises à constituer des stocks de peur d’une situation de « no deal » qui sera pénalisante pour elles et ce, à tous les points de vue.

Honda, mais aussi d’autres constructeurs automobiles ne parviennent plus à recevoir suffisamment de pièces détachées dans leurs usines pour fabriquer les voitures et les utilitaires.
Face à cette situation que l’on peut qualifier de tendue, l’usine britannique du constructeur automobile japonais vient d’être mise purement et simplement à l’arrêt.
Honda a donc annoncé à ses salariés anglais que la production sera arrêtée ce mercredi 9 décembre du fait de retards dans l’approvisionnement de composants. L’affaire est d’importance puisque le site industriel travaille selon le principe du « Just-in-time » ou en flux tendu.
La direction de la marque explique qu’elle surveille la situation avec la volonté de reprendre au plus vite la production des voitures destinées au marché européen.

Une affaire portuaire

Si on en croit les médias britanniques et Capital, le plus grand port du pays pour les conteneurs, celui de Felixstowe, est très fortement impacté mais tous les ports recevant les bateaux de commerce sont eux aussi en situation de surchauffe et de blocage comme c’est le cas à Southampton au sud du pays.
Toujours selon les mêmes sources, les associations consulaires qui représentent l’industrie portuaire ont écrit il y a quelques jours à Grant Shapps, le ministre des transports du gouvernement Johnson, pour obtenir une aide état mais ce mercredi 9 décembre, il n’y avait encore aucune réponse ou aide.

Cette situation de blocage est de très mauvais augure à l’approche d’un Brexit sans accord commercial avec l’Union Européenne qui risque fort de fragiliser fortement et durablement le secteur manufacturier mais aussi plus largement tout le secteur industriel anglais.

Swindon, bientôt -3.500 salariés et -150.000 voitures neuves

Pour revenir à Swindon, on se rappellera que le site Honda c’est tout de même plus de 150.000 véhicules produits chaque année et exportés vers plus de 70 pays dont tout ceux de l’Union Européenne.
La production dans l’usine de Swindon a débuté en 1989 pour les moteurs et trois ans plus tard pour la fabrication des voitures. Le site anglais fabrique actuellement les Civic Hatchback et Civic Type R.
Dès la fin de l’an prochain, les Honda Civic que nous pourrons acheter en Europe viendront des Etats Unis ou du Japon, selon les versions.

Via AP, Honda, AFP, DailyMail.

Articles similaires
ActualitéCommunicationvie des marques

Ford : Anthony Lo devient le patron du design

ActualitéEconomievie des marques

Lotus Cars : Changement d'époque

ActualitéCommunicationEconomieVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Toyota/Hype : 600 taxis à hydrogène en Ile de France fin 2021

ActualitéSport automobilevie des marques

Formule 1 : La saison 2021 ne débutera pas en Australie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *