Economievie des marques

Groupe PSA : Bons résultats et belle augmentation pour le patron

A résultats exceptionnels, augmentation exceptionnelle !
Tel pourrait être l’adage qui s’applique souvent aux dirigeants des grandes entreprises lorsque sont publiés les bons ou les très bons résultats de l’année écoulée.
Au sein du Groupe PSA, Carlos Tavares n’échappe pas à la règle après la présentation il y a quelques jours des exceptionnels résultats financiers obtenus par le groupe franc comtois au titre de l’année 2018.
Un bénéfice net « historique » en hausse de 47%, un plan Push to Pass qui semble bien fonctionner, des projets en nombre et une gestion d’entreprise qui semble apaisée sont à mettre au crédit de C.Tavarès et cela méritait bien une petite récompense. Elle se matérialise par une augmentation de sa rémunération annuelle.

Des plus à tous les niveaux

Pour mémoire, en 2018, le chiffre d’affaires du groupe automobile a fortement progressé pour être tout près de 19% et se fixer à 74.03 milliards d’euros. Par ailleurs, le bénéfice net a réalisé une progression exceptionnelle de 47% pour atteindre les 2.83 milliards d’euros.

Alors que le groupe automobile n’a jamais été aussi fort et riche,  le président du directoire profite lui aussi des fruits de son travail, de celui de ses équipes et bien sur de l’activité des salariés de PSA. Ainsi il vient de voir sa rémunération augmenter de 13.89% pour l’année 2018.
Le patron de PSA va donc toucher un salaire annuel qui se situe aux environs de 7.639 millions d’euros au titre de l’exercice clôturé au 31 décembre 2018.
Pour l’année 2017, Carlos Tavares avait perçu un salaire de « seulement » 6.707 millions d’euros. L’augmentation d’une année à l’autre s’élève donc à 932.000€.

Si on en croit le document de référence publié ce mercredi 27 mars 2019, la rémunération dite « de base » de Carlos Tavares s’élève à 5.24 millions d’euros (4.707 millions un an plus tôt) à laquelle viennent s’ajouter quelques 130.000 actions dites de performance estimées à 2,4 millions d’euros (1.99 million en 2017).
Si on veut jouer avec les chiffres, sachez que le salaire de Tavares ne représente que 0.269% du bénéfice net de l’entreprise et que la prime de 3.810€ versée aux salariés ne représente, à titre individuel, que 0.000013 % de bénéfice du groupe industriel .

Via Groupe PSA, AP.

Articles similaires
ActualitéCommunicationSport automobilevie des marques

ACO : L'affiche des 24 Heures du Mans 2020 et une nouveauté

ActualitéVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Volvo : Un XC90 Recharge à venir

ActualitéEconomievie des marques

Groupe PSA : L'usine de Vigo va produire des VU pour Toyota

ActualitéCommunicationvie des marques

Election de la Voiture de l’année 2020 (COTY) : Elles ne sont plus que 35 en compétition

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *