Actualitévie des marques

Ford Mustang : La motorisation 2.3 L EcoBoost retirée du catalogue…

… français.
La Ford Mustang ne sera désormais proposé sur le marché hexagonal qu’avec une seule motorisation, le V8 5.0 L.

C’est la faute au malus écolo !

Qu’on ne se méprenne pas, Ford ne fait disparaitre définitivement et partout puisque ce moteur 4 cylindres 2.3 L EcoBoost qui développe 290 ch et 440 Nm reste au catalogue dans la majorité des pays européens et au delà du vieux continent.
Avec 290 ch, ce moteur L4 suralimenté annonce un niveau d’émissions de CO2 qui s’établit à 199 g/km ce qui synonyme en France de malus écolo maximal taxé à hauteur de 10.500€.
Le montant de la taxation correspondait à 26% du prix de vente de la Mustang Coupé d’entrée de gamme, ce qui apparait totalement déraisonnable.
Aussi quitte à être déraisonnables jusqu’au bout, les acheteurs français se sont essentiellement tournés vers la version 5.0 GT soumise au même malus mais qui profite du moteur V8, de 450 ch, d’un bel agrément de conduite et d’une sonorité fort agréable.

Un V8 5.0 L en entrée de gamme

Avec la nouvelle tarification, la version 2.3 L disparait de l’offre Ford France tant en coupé qu’en cabriolet.
C’est donc la version 5.0 GT qui fait l’entrée de gamme mais le prix d’accès à la pony car de Ford en prend un sérieux coup puisque la tarification de base passe de 40.400€ à 48.800€ (+20.8%).
La Mustang 5.0 GT est disponible en version BVM 450 ch et BVA10 440 ch. La gamme Ford Mustang 5.0 L 2019/2020 est désormais composée de la version GT (coupé et cabriolet) et de la Bullitt 460 ch uniquement disponible avec la carrosserie coupé.

Ci dessous la gamme 2019/2020 pour la Mustang en spécifications françaises.

Via Ford.

Articles similaires
ActualitéSport automobilevie des marques

Formule 1 : La saison 2021 ne débutera pas en Australie

Actualitévie des marques

Nissan Juke Enigma : Alexa vous accompagne

Actualitévie des marques

Kia Sportage Black Edition : Avec six coloris de carrosserie

ActualitéEconomievie des marques

Alfa Romeo : La Giulietta a tiré sa révérence

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *