ActualitéAutour de l'automobileSport automobilevie des marques

FIA : Luca Cordero di Montezemolo en lice pour la présidence ?

Atteint par la limite, non pas d’âge, mais par celle du nombre de mandats successifs, l’actuel président de la Fédération Internationale de l’Automobile (FIA), Jean Todt, ne pourra donc briguer un quatrième mandat à la tête de l’instance mondiale dont le siège est installé Place de la Concorde à Paris. Il va donc devoir céder sa place fin 2021 à celui qui sera élu pour le remplacer.
Nous sommes pourtant encore à dix huit mois de l’élection mais déjà les candidats à la succession s’annoncent et commencent à s’échauffer et parmi eux, il y a une certain Luca Cordero di Montezemolo.

Le PDG d’Alitalia dans les starting blocks

Selon des bruits de couloirs qui résonnent depuis quelques semaines mais aussi plusieurs médias italiens, l’actuel patron de la compagnie aérienne Alitalia briguerait le poste de patron de la FIA.
Pour mémoire, il fut longtemps le PDG de Ferrari (évincé en 2014 par Sergio Marchionne) mais aussi celui de Fiat, de la Scuderia Ferrari ou le président de la Confindustria.
L’ancien patron de la firme de Maranello serait donc sur le point de se lancer dans la bataille pour la présidence de la FIA.
Si on en croit le journaliste italien Pino Allievi, Montezemolo aurait l’appui d’un monstre du monde la F1, Bernie Ecclestone. L’influence de l’anglais et ses relations seraient comme un gros turbo et pourrait aider l’italien dans sa quête de la place de patron de la fédération internationale.

Vers un combat à quatre

Toutefois, et malgré le soutien « d’oncle Bernie », le bolognais aura fort à faire pour accéder au trône car il va devoir se battre contre des hommes qui comptent dans le monde automobile.
Ils sont pour l’instant au nombre de trois.
Il y a d’abord David Richards. Il est le patron de Prodrive, actionnaire d’Aston Martin et aussi PDG de Motorsport UK. Il a pour lui une solide réputation d’homme d’affaire, de gagnant mais aussi une belle expérience en matière de compétences automobiles et enfin il est rude au combat.

Vient ensuite, Mohammed bin Sulayem qui est l’actuel n°2 de la FIA. C’est un ancien pilote de rallye qui a eu une très belle carrière régionale et même mondiale entre 1984 et 2002 [ndla : 14 titres de champion du Moyen-Orient des Rallyes].
Le dubaïote est aussi le patron de BSP (Ben Sulayem Performance), une entreprise qui donne dans la préparation de voitures de sport et de luxe. Enfin, il est le président de l’ATCUAE (Automobile et Touring Club des Emirats Arabes Unis). Il a pour lui la réputation d’être un homme posé, fin négociateur et il a l’expérience de la FIA et de la course pour la présidence à laquelle il a déjà participé.

Enfin, il semble qu’Alejandro Agag, l’homme de la Formula E et de tout ce qui court avec un moteur électrique soit lui aussi sur la ligne de départ. L’espagnol est plutôt un homme d’affaire et a la réputation d’être opportuniste et d’avoir du nez en matière de business mais il ne vient pas du « sérail ».
Toutefois, certains voient en lui le futur et digne successeur du « grand argentier de la F1 » que fut Bernie Ecclestone.
On n’oubliera pas que beaucoup lui reprochent d’avoir profiter de son lien de parenté avec l’ancien premier ministre Jose Maria Aznar pour avoir fait carrière.
Adepte du tout électrique, il n’est peut être pas (encore) l’homme de la situation même si son âge et son énergie peuvent plaider en sa faveur.

Les adversaires potentiels prennent la pose

Nous sommes encore loin de l’arrivée et il ne faut pas oublier que d’autres candidats pourraient de déclarer d’ici à l’été 2021 car le poste est d’importance et les enjeux de pouvoir dans le monde automobile et sportif non négligeables.
De tout cela nous reparlerons dans les 18 prochains mois.

Via Corriere dello Sport, Autosprint, Autonewsinfo, FormulaPassion.
Crédit photo : England Studio.

Articles similaires
ActualitéEconomieMobilités urbaines et d'avenirVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Groupe Renault/E.Leclerc : Un contrat pour plusieurs milliers de véhicules électriques

ActualitéSport automobileVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Audi : Fin de l'engagement en Formule E, place au Dakar et peut être à l'Endurance

ActualitéSport automobilevie des marques

Ferrari 488 GT Modificata : Pour les membres du Ferrari Club Competizioni GT

Actualitévie des marques

Bugatti Chiron Sport "Les Légendes du Ciel" Edition Limitée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *