ActualitéCollection, anciennes et histoirevie des marques

Ferrari : La 250 GTO est officiellement une oeuvre d’art

La beauté mécanique italienne conçue par Giotto Bizzarrini et Sergio Scaglietti associés à Mauro Forghieri est désormais officiellement protégée comme toute oeuvre d’art.

Ferrari aurait lancé cette démarche judiciaire après qu’une société implanté à Modène ait fait part de se sa volonté de fabriquer des répliques très fidèles de la 250 GTO en se servant notamment de pièces d’autres Ferrari de la lignée 250.
Le constructeur a alors d’abord fait connaitre l’affaire puis s’appuyant sur un soutien « populaire » et des hommes de loi, il a porté l’affaire devant le tribunal de commerce de Bologne afin de protéger le dessin et obtenir la propriété intellectuelle de sa 250 GTO.

Fort logiquement le tribunal de commerce de Bolognea reconnu la 250 GTO était bien une œuvre d’art totalement originale.
Les juges italiens ont par ailleurs reconnu les « mérites artistiques » de la Ferrari 250 GTO en s’appuyant sur de nombreux prix et récompenses qu’elle a reçu depuis sa création.
L’ensemble de ses faits, associés au dossier présenté par le constructeur ont permis au tribunal de statuer et d’annoncer officiellement que la production, la commercialisation et la promotion de la 250 GTO sont réservées exclusivement à Ferrari.

La Ferrari 250 GTO étant désormais une œuvre d’art totalement originale, elle est dès à présent protégée légalement des imitations et des reproductions partout dans le monde… et même en Chine ou les fabricants de répliques de 250 GTO sont en nombre.

Via Ferrari, AP, Jornal dos Classicos.

Articles similaires
ActualitéCollection, anciennes et histoireCommunicationvie des marques

Epoqu'Auto 2019 : Le salon lyonnais dédié aux anciennes prend de l'ampleur

ActualitéCommunicationvie des marques

Hyundai iMax N "Drift Bus" : Pour glisser en (grande) famille...

ActualitéCommunicationSport automobilevie des marques

Formule 1 : Toro Rosso devient Alpha Tauri...

Actualitévie des marques

Cupra : Il n'y aura pas d'Ibiza

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *