La firme automobile fondée en 1905 par Louis Delâge et installée rue Cormeille à Levallois-Perret , rachetée en 1935 par Delahaye et définitivement morte en 1953 pourrait renaître très bientôt.
C’est en tout cas ce qu’annonce un communiqué de presse publié par l’Association des amis de Delage et Laurent Tapie.
Les deux parties annoncent avoir signé un accord permettant la renaissance de Delage Automobiles, 66 ans après la disparition de la prestigieuse marque française.

Après les D6, D8, une nouvelle D12 inspirée par la D15 S8

Si le document annonçant la renaissance de l’esprit et de la mémoire de la défunte marque assure que la future Delage D12 sera bien fabriquée en France, c’est aux USA que la nouveauté automobile sera présentée d’ici à la fin de ce mois de novembre.

Les promoteurs du projet annonce du lourd puisqu’ils mettent en avant les prestigieuses D6 et D8 mais aussi la D15 Era S8 des années 1926/1927 qui fut une redoutable voiture de course. Ainsi, en 1927 (dans une version à moteur L8), elle remporta les quatre Grands Prix européens de l’année ce qui permit à Delage devienne Champion du Monde des Constructeurs.
La D15, dans une version motorisée par un V12 s’imposa par ailleurs une dizaine de fois sur le circuit anglais de Brooklands mais aussi dans de nombreuses courses européennes.
Entre voitures bien nées et techniquement en avance, moteurs nobles, performants et fiables, la firme de Levallois avaient tout pour réussir mais les contrecoups durables de la crise de 1929 emportèrent la marque au printemps 1935.

Delage Automobiles renaît donc en 2019 et annonce l’arrivée d’une nouvelle D12 qui aura nécessité plus de trois ans de développement et de mise au point.
Sachez que Benoit Bagur (double champion FIA et directeur à Magny-Cours, du pôle Ligier, structure rachetée par Onroak) et Jacques Villeneuve (champion du monde F1) sont impliqués fortement dans ce projet, l’un comme directeur technique, l’autre comme pilote de développement et de mise au point
La nouvelle Delage est une hypercar hybride propulsée par un V12 atmosphérique de 900 ch (origine non précisée mais on peut imaginer un bloc en provenance d’un constructeur patenté installé en Italie) associé à un moteur électrique fort 243 kW (330 ch). L’auto annonce ainsi une puissance cumulée de 1.230 ch.
Cette nouvelle Delage D12 se veut être très proche de l’adaptation routière d’une F1 et la descendante de la réputée D15 S8 (ci dessous)

Avec une telle auto, Delage envisage donc d’aller chasser sur les terres d’Aston Martin, de Mercedes AMG, de Ferrari et de McLaren. Si le projet est sympathique, l’affaire est loin d’être gagnée face à ses poids lourds du monde automobile et sportif.
En effet, le nom Delage, bien que prestigieux, parle plus aux amateurs et collectionneurs de voitures d’avant la Seconde Guerre Mondiale qu’aux fortunés « amateurs » de super et d’hypercars contemporaines.

Les dirigeants de Delage Automobiles visant haut, ils annoncent par ailleurs que la future D12 Hybride ira chercher l’an prochain le fameux record du tour sur le grand Nürburgring dans la catégorie des véhicules homologués sur route (street legal).

Cette hypercar à la française et cette renaissance font plaisir à découvrir. Toutefois, on restera vigilant sur le sujet car nous savons qu’il est difficile de faire renaître une marque automobile, surtout en ces temps incertains.
Nous avons ainsi tous vu naître puis disparaître très vite des projets de renaissance de firmes automobiles et même chez les plus grands du secteur l’affaire n’est jamais gagnée d’avance malgré un nom et une histoire.
Rappelez vous, par exemple, la fameuse Facel Vega Concept de 2012 qui ne fit pas long feu avant de quitter la scène automobile sans jamais avoir réellement existé.

Affaire à suivre.

Via Delage Automobiles.

Articles similaires
Actualitévie des marques

Nuova Ferrari Roma 2020

Actualitévie des marques

McLaren Elva : The ultimate roadster

ActualitéSport automobilevie des marques

PSA Motorsport : Peugeot reviendra en championnat FIA WEC en 2022

ActualitéAutour de l'automobileCommunicationEconomie

Les Pays Bas passent à 100 km/h sur les autoroutes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *