ActualitéEcologie et Nouvelles mobilitésEconomievie des marques

Citroën : Les chevrons sont en route pour sortir du diesel… comme tout le monde !

D, RD, TRD Turbo, TD, Turbo D, HDi ou Blue HDi, voilà une lignée d’appellations dédiées aux motorisations diesel chez Citroën qui risque fort de se terminer rapidement si on en croit les propos du directeur général de la marque aux chevrons, Vincent Cobée.

Dans la mouvance verte du moment

A l’heure où le diesel est quasiment un carburant satanique ou tueur aux yeux de certains mais au aussi après 45 ans de folie mazoutée (soutenue par les états européen, les constructeurs font volte face et se tournent quasiment tous vers leur nouveau totem, la voiture à motorisation électrique.
Certains ont déjà supprimé ce type de motorisations diesel, d’autres sont en train de le faire et beaucoup ne jurent plus depuis l’automne 2015 que par les motorisations essence, hybrides, PHEV et bien évidemment électriques.
Le Dieselgate by Volkswagen et la fameuse COP21 qui se tenait deux mois après le scandale révélé au salon de Francfort furent comme un coup de massue ou un électrochoc pour les firmes automobiles qui se sont d’abord auto-flagellées avant d’annoncer qu’elles n’allaient plus produire sur leurs chaines de voitures diesel.
Au sein du groupe Stellantis, Citroën vient d’annoncer sa sortie du diesel. La marque aux chevrons prend le même trains que tous les autres constructeurs qui ne rêvent plus que de la fée électricité.

Les paroles du patron de la marque

C’est dans un entretien accordé aux journalistes britannique d’Autocar que Vincent Cobée, le patron de la marque française a fait savoir que le diesel et les chevrons c’était bientôt fini.
V.Cobée a déclaré :
« Je suis peu enthousiaste à l’égard du diesel au sein de nos fabrications. En 2016, le diesel c’était près 80% de ventes sur certains segments de marché, bien moins de 50% en 2019, 25% l’an passé et cela pourrait être moins de 15% dans les trois ou quatre prochaines années.
Pour moi, le diesel n’a pas d’avenir et nous allons désormais nous concentrer sur les moteurs hybrides, hybrides rechargeable, essence et bien évidemment électriques qui est la solution d’avenir. »

Encore quelques années pour les BlueHDi

Cette décision ne changera toutefois rien à l’offre actuelle qui prévoit des moteurs BlueHDI.
Ainsi les C3, C3 Aircross, C4, Gd C4 Spacetourer, C5 Aircross, Berlingo et Spacetourer continueront à être proposés avec une ou deux motorisations diesel mais les remplaçants de ces véhicules ou de nouveaux modèles (comme C5 X) ne seront plus disponibles avec des groupes propulseurs « mazoutés ».
A l’avenir, sauf revirement de situation imprévu, toutes les Citroën seront thermiques, thermiques-hybrides ou électriques.

Les modèles Citroën qui existent encore en version BlueHDi (entre 100 et 180 ch) en 2021 :

Entre rationalisation de la production, réduction de l’offre, lobbying vert, pressions des états, Citroën se font officiellement dans le projet d’avenir voulu par Carlos Tavares pour le groupe Stellantis.
Pour le coup, Citroën n’innove pas mais joue simplement les suiveurs.

Via Autocar.

Articles similaires
ActualitéAutour de l'automobileLe coin lectureVéhicules électriques & hybrides

Une bonne lecture : "L'arnaque de la voiture propre" par Nicolas Meunier

ActualitéCommunicationEconomievie des marques

Volkswagen AG : Le mandat d'Herbert Diess prolongé jusqu'en 2025

ActualitéEconomieVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Daimler AG : Electro Merco 2030

Actualitévie des marques

Audi fait évoluer son offre Q7/Q8

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *