ActualitéSport automobile

Charlie Whiting (1952-2019) : Un grand nom de la F1 s’en est allé

La saison 2019 de Formule 1 débute cette fin de semaine en Australie. Alors que généralement la première course de la saison se déroule dans une ambiance festive, c’est sous de tristes cieux que se déroulera l’ouverture du championnat 2019 sur le circuit de l’Albert Park à Melbourne. Charlie Whiting, le charismatique directeur de course de la Formula One est décédé ce matin à l’âge de 66 ans, victime d’une embolie pulmonaire.

Une vie dédiée au sport automobile

Né le 12 août 1952 dans la ville de Sevenoaks dans le Kent, Charlie Whiting vient au sport automobile à la toute fin des années 60 en développant et préparant avec son frère des voitures destinées au rallye et au course de Tourisme le monde de la compétition automobile en préparant des voitures de tourisme et de rallye.
Dans la première moitié des seventies il prépare et fait évoluer des Surtees de F5000 (catégorie destinée à des monoplaces pas chères propulsées par des blocs moteurs dont la cylindrée était comprise entre 3.5 et 5.0 L). Il préparera notamment les voitures de la pilote anglaise Divina Galica

Entre 1977 et 1983, il officiera au sein des écuries de F1 où il officie comme chef mécanicien adjoint puis chef mécanicien. On retrouve ainsi Charlie Whiting en fonction dans l’équipe Hesketh Racing où D.Galica est pilote, avant de rejoindre l’écurie Brabham alors dirigée par un certain Bernie Ecclestone.
Il est présent chez Brabham quand Nelson Piquet devient champion du monde en 1981 et 1983. Pour le récompenser du travail accompli, il est nommé ingénieur en chef dès la saison 1984.
La saison 87 se termine, Bernie Ecclestone met en vente son équipe de F1. Charlie Whiting fait alors le choix de ne pas poursuivre dans une écurie de course. Dès la fin de l’année, il entre à la Fédération Internationale de l’Automobile et devient délégué technique de la Formule 1 de la FIA dès la saison 1988. Il officiera jusqu’en 1997, année de son changement de fonction et de sa nomination comme directeur de course de la FIA et délégué à la sécurité en F1. Il s’occupait aussi des questions techniques ainsi que des différentes procédures en vigueur lors des week-ends de course.

Le Halo c’est Charlie !

Parmi les décisions qu’il aura pris en 20 ans, la plus marquante en matière de sécurité est surement la mise en place d’un moyen de protéger les pilotes en course en cas d’accident.
Fortement marqué par le décès de Jules Bianchi le 5 octobre 2014 lors du grand prix du Japon sur le circuit de Suzuka, il a eu à coeur et avec force volonté de développer un système de protection. Ainsi en 2015 et 2017 il fera étudier différents systèmes pour finalement aboutir à l’obligation de l’installation du Halo sur toutes les F1 depuis le début de la saison 2018.

Il devait lancer la saison 2019, hélas la maladie a été plus forte que lui et l’a emporté aux premières heures de ce jeudi 14 mars 2019.

Au chapitre des réactions, il y a bien sur eu celle du président de la FIA, Jean Todt, qui a dit :  » C’est avec une immense tristesse que j’ai appris le décès de Charlie Whiting. Il était un grand directeur de course, un personnage central et incontournable de la Formule 1, qui incarnait l’éthique et l’esprit fantastique de ce sport. Avec la disparition de Charlie, la Formule 1 perd un fidèle compagnon et un ambassadeur charismatique. Toutes mes pensées, celles de la FIA et de toute la communauté du sport automobile vont à sa famille, à ses amis et aux passionnés de Formule 1. »
On notera aussi celle plus douloureuse de son ami de toujours en sport automobile, Ross Brawn : « Je connais Charlie en sport automobile depuis toujours. Nous avons travaillé ensemble comme mécaniciens puis nous sommes devenus amis et nous avons passé énormément de temps ensemble sur les circuits du monde entier. J’ai ressenti une immense tristesse ce jour lorsque j’ai appris la terrible nouvelle. Je suis dévasté. C’est une énorme perte, non seulement à titre personnel, mais aussi pour toute la famille de la Formule 1, la FIA et le sport automobile. Toutes mes pensées vont vers sa famille. »

Nos pensées vont à sa famille.

Via FIA, AP, Wiki, Motorsport.

Articles similaires
ActualitéAutour de l'automobilevie des marques

Genesis : Filippo Perini nommé directeur du bureau de style

ActualitéAutour de l'automobileEconomie

Sécurité Routière : Un mauvais mois d'août à cause...

ActualitéEconomievie des marques

Greenpeace lance la chasse aux SUV, surtout les gros !

ActualitéVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Nouvelle Volkswagen ID.3 2020 : Première découverte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *