ActualitéEconomievie des marques

BorgWarner : Près de 370 emplois supprimés avec la fermeture de l’usine corrézienne

Borg Warner, un des grands spécialistes mondiaux des boites de vitesse et des transmissions, a annoncé ce jeudi 25 juin qu’il allait fermer son unité de fabrication corrézienne située à Tulle.

La direction de BorgWarner est restée peu loquace sur le sujet et ne s’est pas appesantie sur les éléments du plan social qui va accompagner la fermeture de cette usine.
Toutefois, on sait que les premiers licenciements se feront dès le mois de janvier 2021 et ils s’étaleront sur 15 mois pour se terminer en mars 2022 avec la cessation d’activité puis la fermeture du site industriel.

Pas assez rentables les tullistes, pas assez rentables !

La direction de l’entreprise explique que le site tulliste a vu son chiffre d’affaire diminuer de près de 40 % sur la période 2017-2019 et dit déjà prévoir quelques 6.8 millions d’euros de perte pour l’année 2020 à cause des problèmes liés au marché qui sont fortement amplifiés, comme le veut désormais l’habitude, par la crise du Covid-19.
BorgWarner précise que la crise du Coronavirus a bien évidemment aggravé une situation économique jugée comme tendue depuis 2015. La crise sanitaire a donc eu un effet de booster et a aidé à valider l’idée de la fermeture de l’usine implantée en Corrèze.
Chez BW, on explique que le carnet de commandes, principalement lié au Groupe Volkswagen a largement impacté le site et entraîné un baisse de la charge et du nombre d’emplois, notamment depuis le scandale du Dieselgate.

Cette fermeture devrait aussi impacter des entreprises partenaires et locales qui réalisent au moins 5% de leur activité avec l’usine BorgWarner d’Eyrein.

La direction de l’entreprise fait savoir que des négociations vont s’ouvrir avec les partenaires sociaux afin de mettre en place les modalités d’un plan de sauvegarde de l’emploi permettant à chacun des 368 salariés concernés de retrouver un emploi dans les 18 prochains mois.
L’affaire est loin d’être réglée car l’usine BorgWarner est l’entreprise principale du bassin industriel de Tulle et rien ne sera évident pour la préfecture de Corrèze qui est une ville de 15.000 habitants (aire urbaine : 32.000 hab) sans grosse unité industrielle.

La fermeture n’était peut être pas la seule solution ?

Du coté des représentants du personnel, on est abattu par cette décision de fermeture du site.
Les syndicats expliquent que les effectifs qui était de plus de 600 salariés en 2010 ont déjà été ramenés à bien moins de 400 salariés depuis quelques années et personne ne s’attendait à une telle annonce de fermeture du site (ouvert en 2006). 
Les syndicats expliquent qu’avec le savoir-faire et l’expérience des ouvriers du site, BorgWarner aurait pu imaginer un « simple » plan social, mais surtout pas une fermeture d’usine qui aura un impact sur le tissu économique et sociale de la ville et de ses environs.
L’actuel maire de Tulle, B.Combes, assure que cette fermeture d’usine sera un séisme social, humain, économique et industriel et demande l’accompagnement de l’État pour trouver des solutions de reconversions afin de palier à cette disparition annoncée contre laquelle il ne peut rien faire.

En tentant de fermer « discrètement » son unité de fabrication corrézienne, l’équipementier américain, qui fête cette année ses 140 ans d’existence, souhaite améliorer sa rentabilité et se séparer de certaines usines qui ne sont pas au niveau.

ndla : l’actuel PDG du groupe BorgWarner, le français Frédéric Lissalde fut le directeur de l’usine de Tulle de 2004 à 2007.

Via AP, AFP, FranceInfo, Fr3.

Articles similaires
ActualitéAutour de l'automobileCollection, anciennes et histoirevie des marques

Classic Days 2020 : Ce fut un bon week end

ActualitéCommunicationvie des marques

Wayne Anthony Griffiths, probable futur patron de Seat

ActualitéNon classévie des marquesVUL, Vans, Fourgons

Suzuki Jimny 2020 : Il revient en version VUL... sans malus

Actualitévie des marques

Skoda Kodiaq RS : 18 mois et puis s'en va !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *