Actualitévie des marques

BMW M3/M4 2021: Avec une boite de vitesse manuelle mais pas seulement…

Alors que la nouvelle BMW Serie 3 (berline et touring) est bien lancé sur les marchés, BMW et plus particulièrement sa filiale Motorsport continuent de travailler au développement des différentes versions qui composeront la gamme dans les prochaines années et là on pense inévitablement aux M3 et M4.

BMW finalise actuellement la mise au point du coupé et du cabriolet Serie 4 et BMW Motorsport développe les future M3 et M4 qui devraient être présentées l’an prochain.

Pour en savoir sur ces futures sportives et tenter d’avoir quelques informations, nos confrères de BMWblog sont allés à la rencontre de Markus Flasch le patron de BMW M lors du Festival M qui se tenait sur le Canadian Tire and Motorsport Park dans l’Ontario.

Si le boss de la filiale sportive de BMW n’a divulgué aucun gros secret il a toutefois abordé des sujets que les rumeurs ont mis en avant depuis de nombreux mois au sujet des transmissions proposées sur les futures M3 et M4.

Avec BVM ? Avec BVA ?

Markus Flasch a été clair sur le sujet, les prochaines BMW M3 (G80) et M4 (G82) n’existeront pas avec une seule boite de vitesse, en l’occurrence une BVA.
En effet, comme annoncé il y a 18 mois par le constructeur munichois, la boite de vitesse à double embrayage et 7 rapports devrait céder la place à une nouvelle BVA8 typée Sport.
Mais ce n’est pas tout, puisque le patron de BMW M confirme aussi la présence d’une BVM6 sur les nouvelles M3 et M4. Il explique : « Le changement de vitesse manuel est très important. La BVM n’apporte pas plus de performance, car une transmission automatique est tout simplement plus rapide? Vous pourrez vérifier mon propos en posant la question à n’importe quel pilote de course.
Toutefois la boite de vitesse manuelle donne du caractère au véhicule. Je compare volontiers le charme et l’agrément à celui d’une montres mécanique; ce n’est pas plus précis et cela n’a aucun avantage, mais c’est une caractéristique particulière qui fait le charme de l’auto et de son conducteur. Donc, nous perdurons et il aura bien une BVM sur les prochaines sportives signées BMW. « 

Propulsion ? xDrive ?

Sur ce sujet M.Flasch est resté un peu plus évasif mais son propos laisse toutefois entendre que les M3 et M4 existeront bien avec les roues arrière motrices ou la transmission intégrale BMW xDrive.
Si le patron de Motorsport ne dit rien de particulier au sujet de la version propulsion, il explique avoir conduit une M3 « fantastique » dont la transmission intégrale reprend les principes et systèmes installés sur la grande M5.
La M3 à propulsion sera disponible avec une boîte de vitesses manuelle ou une BVA8, tandis que la M3 à transmission intégrale sera uniquement proposée en automatique.
Cela devrait aussi valoir pour le coupé et le cabriolet M4.
Par contre, sachez que la M3 Competition n’existera, comme la M5 Competition, qu’en BVA8 avec xDrive.

Ci dessous le principe de la transmission xDrive

Avec le S58 sous le capot

Déjà vu sous les capots moteur des 700 exemplaires de la M4 GTS mais aussi des récents X3 M et X4M, les future BMW M3/M4 auront elles aussi droit au moteur L6 S58 TwinPower Turbo, de son vrai nom S58B30T0.
Pour rappel, ce moteur à 6 cylindres en ligne de 2.993 cm3 profite d’une technologie singulière qui veut que de l’eau soit injectée dans le conduit d’admission. Sous l’effet de la chaleur, celle-ci se vaporise et refroidit le mélange air/carburant avant qu’il ne soit injecté dans les cylindres du moteur.
Ce principe a plusieurs avantages dont un mélange plus froid c’est à dire plus dense qui permet d’augmenter les performances et/ou de diminuer la consommation de la voiture.
Cette technique permet aussi de réduire de manière notable
le risque de cliquetis lorsqu’il y a augmentation du taux de compression dans les cylindres du L6.

Ci dessous le moteur S58 dans une M4 GTS

Découverte ou redécouverte du moteur 3.0 L S58 en vidéo

Alors une M3 avec ce moteur S58 ça donne quoi ?

Si on se fie aux dernières informations et bruits de couloirs crédibles, nous savons que le L6 3.0 L S58 sur une M3/M4 standard annoncera une puissance de 473 ch (+9.75% de puissance supplémentaire par rapport à une M4 standard de seulement 431 ch).
Sur les versions M3/M4 Compétition, le bloc S58 devrait prendre encore une grosse poignée de chevaux puisqu’on parle d’une puissance suffisante de 503 ch. Voilà des chiffres qui augurent de belles performances pour les berlines et coupés du segment D de BMW.

Toute cela sera à découvrir dans environ une année lorsque le constructeur munichois présentera sa ou ses nouvelles sportives.

Via BMWblog, ForumBMW, Bimmerpost, Youtube.

Articles similaires
ActualitéAutour de l'automobilevie des marques

Genesis : Filippo Perini nommé directeur du bureau de style

ActualitéAutour de l'automobileEconomie

Sécurité Routière : Un mauvais mois d'août à cause...

ActualitéEconomievie des marques

Greenpeace lance la chasse aux SUV, surtout les gros !

ActualitéVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Nouvelle Volkswagen ID.3 2020 : Première découverte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *