Actualitévie des marques

Audi : Les R8 et TT vont passer à l’électricité

Hier, jeudi 23 mai, se tenait la 130eme assemblée générale annuelle d’Audi. Bram Schot, le président du directoire de la marque , était de la partie et il a bien évidemment abordé l’avenir de l’entreprise et de ses produits.
Une chose est sure, l’avenir de la firme aux anneaux se fera sous le signe de quelques berlines mais surtout sous celui des SUV.
Pour ce qui est des autres carrosseries, l’avenir est des plus incertains pour ne pas dire définitivement compromis. Contraint, comme tous les autres constructeurs, à faire des efforts en matière de consommation et d’émissions d’ici à 2030, Audi doit travailler à rendre sa gamme plus verte et surtout plus « vertueuse » pour se mettre en conformité avec les directives européennes, ceci afin d’éviter les futures amendes liées au niveau de CO2 des gammes à l’horizon 2021.
Il n’est donc pas difficile de comprendre que les coupés TT et R8 sont en sursis et qu’ils vivent leurs dernières années, sous leur forme actuelle et thermique, au sein de la gamme du constructeur.

Audi R8

La première génération du modèle est née il y a douze ans, c’était en 2007.
Inspirée par le coupé Le Mans Quattro Concept présenté en septembre 2003 au salon de Francfort, la supercar d’Audi ne devrait donc vivre que durant deux générations. Elle cessera probablement d’exister en 2021 ou 2022 au plus tard.

Parlant de cette sportive à moteur V10 et de son futur, le patron d’Audi a posé les questions suivantes : « Dans un avenir proche avons-nous besoin d’une remplaçante [de la R8] avec un moteur à combustion ? Est-ce que cela correspond bien à notre vision de l’automobile dans le futur ? De cela il faut en discuter. »

L’affaire semble donc entendue, la R8 à moteur V10 5.2 L atmo n’aura pas de descendance directe. Au mieux, doit-on s’attendre à une grande sportive hybride mais la sportive électrique pourrait bien tenir la corde du fait de son niveau d’émissions de CO2 fixé à… 0 gr/km.

Audi TT

Avec le cas du petit coupé TT, Bram Schott a été plus clair sur le sujet en ne laissant guère de place pour le doute.
Le patron d’Audi de dire :  » Dans quelques années, nous remplacerons le TT par un nouveau modèle émotionnel dans la même gamme de prix, avec une motorisation électrique ».
Ici, le cas Coupé TT est donc bel et bien réglé. Le TT aura vécu durant trois générations mais il n’ira pas au delà.
Il n’y aura pas de TT Mk4 et l’actuelle génération va disparaître d’ici deux ou trois ans avant d’être remplacée par un modèle différent, probablement électrique et… probablement à 4 portes.
C’est là que resurgit l’idée de l’Audi TT Sportback Concept dévoilée en 2014 et qui voulait annoncer un possible TT « berlinisé »avec accès aux places arrière grâce à des portières.

Quoiqu’il en soit cette fin annoncée du TT va décevoir les amateurs du genre, les audistes et ceux qui prenaient plaisir à écouter ou à conduire le fameux moteur L5 2.5 L TFSI.
Avec ces annonces quasi officielles, le futur d’Audi tournera essentiellement autour de deux éléments, les SUV et l’électricité.

Via Audi, AP, FAZ.

Articles similaires
Actualitévie des marques

Nuova Ferrari Roma 2020

Actualitévie des marques

McLaren Elva : The ultimate roadster

ActualitéSport automobilevie des marques

PSA Motorsport : Peugeot reviendra en championnat FIA WEC en 2022

ActualitéAutour de l'automobileCommunicationEconomie

Les Pays Bas passent à 100 km/h sur les autoroutes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *