ActualitéEconomievie des marques

Aston Martin : Lawrence Stroll s’invite au capital du constructeur

L’affaire était dans l’air depuis l’automne dernier et l’annonce de la possible venue de Geely Group au capital du constructeur de Gaydon n’a rien changé à l’affaire puisqu’à la fin c’est Lawrence Stroll et son consortium d’investisseurs qui arrivent au capital de la prestigieuse firme automobile britannique.

Aston Martin va bien mais pas vraiment en fait…

Aston Martin a donc conclu un accord avec le milliardaire canadien Lawrence Stroll, propriétaire de l’écurie de F1 Racing Point, pour la mise en place d’un plan de sauvetage (ou d’aide) de quelques 500 millions de livres (592 millions d’euros).

M. Stroll emmène donc un consortium d’investisseurs qui apportera 182 millions de livres (214.5 millions d’euros).
Cet investissement les fait entrer au capital du constructeur britannique à hauteur de 16.7%.
Cette participation n’est qu’une première étape puisque L. Stroll et ses associés devraient ensuite monter à 20% du capital . Les 318 millions de livres (375.4 millions d’euros) restants seront levés auprès des actionnaires de l’entreprise.
Outre messieurs Stroll et Desmarais, les hommes d’affaires Jonathan Dudman, John Idol, John McCaw Michael de Picciotto et Silas Chou, partenaire de longue date de M. Stroll, font aussi partie du « tour de table » des nouveaux investisseurs.
Avec son investissement, Yew Tree Overseas Limited devrait devenir très vite le deuxième actionnaire du constructeur automobile, derrière Investindustrial Advisors.
YTO ltd, avec bientôt 20%, se situera donc entre Daimler AG qui détient 4.2% du capital et Investindustrial qui en possède 32.8%.
M. Lawrence Stroll présidera le conseil d’administration d’Aston Martin.

Avec cette nouvelle arrivée de fonds, Aston Martin va essayer de se relancer après avoir affiché une performance 2019 décevante, notamment en terme ventes.
On aura à l’esprit que la capitalisation boursière du constructeur a été divisée par plus de 4.5 en 15 mois. Elle était tombée autour d’un milliard de livres, bien loin des 4.8 milliards de livres obtenus lors de son entrée en cotation à l’automne 2018.

Les déclarations officielles

Lawrence Stroll a déclaré : « Aston Martin fabrique parmi les voitures de luxe les plus célèbres au monde. J’entend continuer à investir dans des nouveaux modèles et les technologies d’avenir mais aussi à rééquilibrer la production pour donner la priorité à la demande sur l’offre.
Je suis convaincu que ce capital, combiné à mon expérience dans l’industrie mondiale de l’automobile et de l’établissement de marques mondiales performantes, nous permettra de réaliser le potentiel d’Aston Martin au fil du temps. »

Andy Palmer, le PDG d’Aston Martin d’expliquer : « La dernière année a été très décevante et difficile pour l’entreprise.
Malgré nos efforts, les conditions difficiles et des mauvais résultats ont mis la pression sur nos liquidités, ce qui affecte notre capacité à respecter notre plan initial et nos projets. »

Première décision… sportive

Cette prise de participation financière est associé à un volet sportif qui concerne la reine des Series automobiles.
L’écurie de F1 Racing Point est la propriété de L. Stroll et l’un des pilotes n’est autre que Lance Stroll, le fils du milliardaire canadien. S’il est trop tard pour la saison 2020, l’écurie Racing Point Team changera de nom en 2021 pour prendre celui d’Aston Martin F1.
Dans l’absolu, Aston Martin F1 devrait exister pendant une décennie puisqu’il y a’un accord commercial entre le constructeur et l’équipe pour une durée de cinq ans (entre 2021 et 2025), avec une option de reconduction pour les cinq années suivantes.

L’affaire Formule 1 devrait bien avancer car le canadien a d’excellentes relations avec d’autres constructeurs automobiles mais surtout avec Mercedes-Benz et Toto Wolff. Les deux hommes sont liés par une vraie complicité et une amitié au long cours qui les rendent inséparables dans le paddock de la F1 et en dehors.

Via AstonMartin, AP, YewTreeOverseasLimited.
Crédits photos : RacingPointF1

Articles similaires
ActualitéSport automobilevie des marques

24 Heures du Mans 2020 : Private event

Actualitévie des marques

Nissan : L'usine de Barcelone "gagne" un sursis d'une année

Actualitévie des marques

Ford Puma ST : Débarquement prévu fin septembre

Actualitévie des marques

Mercedes-Benz : L'AMG GT existe en version "Night Edition"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *