ActualitéSport automobilevie des marques

Aston Martin annonce son engagement en Hypercar/WEC en 2020

Ce matin , l’ACO tenait conférence afin de définir les contours et les nouvelles règles du futur réglement WEC qui entrera en vigueur à partir du mois de septembre 2020.
Cette nouvelle réglementation officialise la naissance de la catégorie Hypercar qui a pour projet de permettre aux usines et aux équipes privées de s’affronter sur la piste avec quelque chose qui ressemble à un pied d’égalité mais aussi d’éviter l’explosion des budgets de développement et de course.

Après l’annonce de Toyota qui sera présent dans ce futur championnat du monde, c’est au tour d’Aston Martin d’officialiser son engagement dès la saison 2020/2021 du « New WEC » .
Le constructeur de Gaydon annonce vouloir mettre les grands moyens et assure haut et fort que son premier objectif sera la victoire aux 24 Heures du Mans 2021.
Pour ce faire, le constructeur automobile britannique va engager sa nouvelle hypercar Valkyrie dans la compétition.

David King, le vice-président d’Aston Martin et directeur des Opérations spéciales de la marque a dit : « Le Championnat du monde d’Endurance et les 24 Heures du Mans représentent le challenge ultime pour l’Aston Martin Valkyrie, l’hypercar la plus radicale de la planète.
Conçue dans le but de repousser les limites sur la route, il semble naturel que la prochaine étape de son développement consiste à en mesurer les capacités sur circuit. 
Je ne vois pas meilleur moyen de faire cela que de participer à un championnat du monde et à la course la plus prestigieuse du monde. »

Pour parvenir à être au top et à gagner les courses, Aston Martin va associer sa filiale AMR (Aston Martin Racing ) avec
Red Bull Advanced Technologies pour développer la Valkyrie dans sa version pistarde ou Racecar, l’AMR Pro.
L’AMR Pro sera propulsée par le V12 6.5 L Cosworth (sans hybridation) et habillée d’une carrosserie en fibre de carbone.
Aston Martin engagera deux AMR Pro dans le championnat pour battre notamment les Toyota.
Cet engagement en catégorie Hypercar ne change rien à l’engagement des Vantage AMR en GTE Pro et Am.

Enfin, le patron d’Aston Martin, Andy Palmer, d’y aller de sa petite phrase et d’expliquer : « Nous avons toujours dit que le moment venu, Aston Martin reviendrait au Mans avec l’intention de gagner au général, et le moment est venuDavid Brown est venu ici en 1959 avec une voiture et des pilotes capables de gagner. Nous voulons faire de même en 2021.L’Aston Martin Valkyrie est prête pour un tel défi et répond parfaitement aux nouvelles règles  »Hypercar » de l’ACO. Nous appuyant sur l’expérience et la connaissance acquise en concourant au plus haut niveau, nous abordons ce projet des plus ambitieux avec les ingrédients nécessaires pour gagner. Quoi de mieux et de plus intense que le son d’un V12 Aston Martin lancé à pleine charge dans les Hunaudières ? »…

On pourra répondre à Andy Palmer que, peut-être un V12 Matra ou un H12 Porsche, un V8 Ford-Saleen ou un moteur rotatif quadrirotor R26B Mazda font aussi bien que le V12 Aston-Martin Cosworth dans la ligne droite des Hunaudières !

Dossier à suivre.

Via Aston Martin, Andy Palmer on Twitter, Endurance-Info NP, AP, Facebook.

Articles similaires
Actualitévie des marques

Malus écolo : Bruno n'aime plus les grosses autos

ActualitéAutour de l'automobileEconomievie des marques

Malus écolo 2020 : La version WLTP arrivera plus tôt

Actualitévie des marques

Devalliet Mugello 120F : Le light is right à la française

Actualitévie des marques

Nuova Ferrari Roma 2020

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *