Actualitévie des marques

Alpina XB7/XD7 : Surpris en plein essai de développement

Il y a environ un mois, le patron d’Alpina, Andreas Bovensiepen dit « le sorcier de Buchloe », laissait assez clairement entendre que les ingénieurs du service de R&D de sa firme automobile étaient au travail sur le tout dernier SUV de BMW, le grand et massif X7.

Le boss d’Alpina faisait alors comprendre qu’Alpina se chargeait de travailler au développement d’une version « sportive », ou au moins dynamique, du BMW X7 puisque BMW avait fait savoir qu’il n’y aurait pas de version X7 M.

Un SUV avec du coffre en approche

Peu d’éléments officiels ont filtré sur le sujet mais il semble que futur Alpina XB7 reprendrait le groupe propulseur de la grande limousine B7 Langversion Allrad, c’est à dire le V8 4.4 L Biturbo dans sa version forte de 608 ch entre 5.500 et 6.500 trs/min et d’un couple de 800 Nm de 2.000 à 5.000 trs.
Si sur la B7, cette motorisation permet d’aller chercher les 330 km/h et de plier le 0 à 100 km/h en moins de 3.6 secondes, on imagine que les lois de la physique qui prennent en compte la masse du véhicule et son aérodynamique ne permettront pas au SUV B7 d’être aussi véloce. On peut toutefois envisager de belles performances avec notamment une Vmax comprise entre 290 et 300 km/h.
L’autre surprise autour du X7 by Alpina viendra de la très probable présence d’une version européanisée, appelée XD7, qui sera propulsée par le L6 diesel 3.0 L de la M550d dans une version dont la puissance pourrait se situer aux alentours de 430-450 ch c’est à dire dans une variante plus pêchue et plus coupleuse que le bloc de l’Alpina D5 S qui n’annonce que 388 ch et 800 Nm.

La première Alpina « massive »

Alpina travaille aussi sur ses particularités comme des boucliers Av et Ar spécifiques, des grandes jantes alu Alpina Classic en 21 pouces, une ligne d’échappement spécifique ou une suspension plus sportive mais toujours confortable comme le veut la tradition Alpina.
Les photos que vous découvrez ici ont été prises ce jour dans l’hexagone et montre un X7, a priori à moteur essence en plein test d’effort et de remorquage.

Un SUV à revoir dans quelques semaines ou quelques mois dans sa version définitive de série.

Crédits photos : Donckerwolcke.D pour The Automobilist.A

Articles similaires
ActualitéAutour de l'automobilevie des marques

Genesis : Filippo Perini nommé directeur du bureau de style

ActualitéAutour de l'automobileEconomie

Sécurité Routière : Un mauvais mois d'août à cause...

ActualitéEconomievie des marques

Greenpeace lance la chasse aux SUV, surtout les gros !

ActualitéVéhicules électriques & hybridesvie des marques

Nouvelle Volkswagen ID.3 2020 : Première découverte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *