Voilà une exposition qui va comme un gant avec la saison hivernale qui commence : le showroom DS World Paris expose, en compagnie des voitures de la gamme DS, des gants de la Maison Fabre. L’occasion d’aller y prendre quelques clichés…

Le DS World Paris a deux ans : le 27 novembre était sa date anniversaire d’ouverture. Dans ce nouveau showroom parisien, tout dédié à l’identité de la marque DS, l’originalité réside dans les « résidences d’artiste » : le lieu accueille des expositions régulières, en reflet avec les produits DS. Ainsi, la marque revendiquant ses origines françaises voire parisiennes, il n’est pas surprenant que ce soit la Maison Fabre qui soit accueillie cette hiver : en effet, cette entreprise familiale est la dernière ganterie française, installée à Millau depuis sa naissance 1924. Dans son communiqué de presse, DS dit aussi trouver des passerelles dans le travail du cuir.

Tout autour des véhicules est donc racontée par tableaux l’histoire de la Maison Fabre : les fondateurs, les mégissiers et gantières, le travail des coutures, ainsi que des gants « iconiques » tel celui du film « La Belle & la Bête » en 1946 de Jean Cocteau, ou celui parfum dit de Marie-Antoinette. Un gant de conduite spécifique a été créé pour DS, aux couleurs noir et bordeaux : 50 pièces pour femme et pour homme sont disponibles contre respectivement 180 et 200 € ; les visiteurs peuvent aussi commander les modèles de la collection 2015 de Fabre (240 €).

En ce qui concerne les véhicules, c’est la première fois que la DS 4 restylée et que la Crossback sont présentes dans le showroom parisien. Au sous-sol, c’est la DS 3 « Dark Night » qui est arrivée. Au premier étage, comme toujours, le DS World Paris accueille des DS de collections. Les « vraies » comme disent les puristes ! En ce moment, c’est un coupé Chapron Le Paris qui trône : fabriquée à seulement 9 exemplaires, cette silhouette, un tantinet pataude à cause de sa découpe de chrome latérale, n’existe plus aujourd’hui qu’en 3 modèles, dont voici l’un des survivants.

Propriété privée, ce coupé est fidèle aux rassemblements chevronnés (un macaron EuroCitro 2013 est collé au pare-brise !). Discret dans sa robe grise, ce coupé possède un cœur de cuir rouge. Et les plus observateurs remarqueront les chevrons à l’avant, très rares sur une DS.

Avant le coupé le Paris, ce fut la DS 21 Prestige de Michel Debré, lorsque ce dernier fut Ministre de la Défense au début des années 1970, qui était exposée. Cette dernière est la propriété du Conservatoire Citroën, puisque l’Etat lui en a fait don. Nous reviendrons prochainement sur son histoire car vous connaissez mon amour pour les DS

Le DS World Paris est au 33 de la rue François Premier dans le VIIIème arrondissement de la capitale : l’exposition dure jusqu’au 4 janvier 2016.

Crédit photographique : François M pour The Automobilist


Commentaires

Plus d'articles