Commençons par le commencement : qu’est-ce que le “Porsche Spring Meeting 2017” ?

Une véritable « Porscherie » !

Il s’agit d’un événement privé organisé par la Fédération des Clubs Porsche de France sur une durée de 48 heures pendant lesquelles quelques chanceux propriétaires se réunissent pour partager leur amour du «Flat 6» sur le célèbre circuit HTTT Paul Ricard du Castellet qui, rappelons-le, sera l’hôte du Grand Prix de France de Formule 1 à l’été 2018. Classiques, youngtimers ou modèles récents, ce sont près de 300 Porsche qui ont chanté à l’unisson lors de cette 2de édition les 29 et 30 avril derniers. Oui, il s’agit bien d’une véritable « Porscherie » !

Je n’imaginais pas un instant avoir la chance de voir autant de modèles différents parmi lesquels quelques raretés comme la 911R, la 997 GT3 RS 4.0L, la Carrera 2.7 RS ou la sublime Carrera GT ! Comble du comble pour le mélomane et Porschiste dans l’âme que je suis, fut l’opportunité de faire quelques tours de piste (en passager uniquement) à bord d’une 997 GT3 RS Mk II. Une expérience tout à fait magique !

Porsche Spring Meeting

En piste !

Ne faisant plus qu’un avec l’auto (merci les harnais 6 points), c’est parti pour 4 tours endiablés sous un soleil de plomb. La mélodie du 6 cylindres à plat caresse mes oreilles lorsque la voiture atteint les 8500 trs/min. A chaque montée en régime, à chaque freinage, les sensations sont définitivement au rendez-vous !  D’autant que sur la piste, nous sommes encerclés de GT3, GT3 RS ou Cayman GT4 tous prêts à en découdre…

Par chance, mon pilote connaît parfaitement les trajectoires et son auto et me régale par sa maîtrise du talon/pointe, indispensable sur cette auto. Si la réputation des pneumatiques Michelin Pilot Sport Cup n’est plus à faire, il est toujours très surprenant d’en subir les capacités. On est littéralement rivés au sol dans les courbes et catapultés en sortie de virage. Je jette un œil furtif au compteur lorsqu’en bout de ligne droite du Mistral nous tutoyons les 280 km/h avant de plonger sur les freins endurants et efficaces tours après tours, un véritable manège dont on ne voudrait jamais descendre !

Anecdote intéressante, une assistance totale incluant l’ajustement des pressions, le remplacement des pneus, des plaquettes ou autres rajouts d’huile ou liquide de freins était à la disposition de chaque conducteur avant ou après sa session. Du sur mesure pour qui souhaite profiter de sa monture sans se salir les mains. La journée s’achève par la grande parade permettant à toutes les Porsche présentes de prendre part à la fête lors du tour d’honneur sur le circuit.

Vivement le prochain !

En résumé, s’il ne devait y avoir qu’une seule date, qu’un seul évènement à retenir pour tout adepte de la marque, ce serait très probablement celui-ci, à moins bien-sûr que vous n’optiez pour un séjour à Stuttgart incluant une escale au Nürburgring, ou si vous traversez l’Atlantique pour aller aux Rennsport festival…

Texte et photos : Franck B. – The Automobilist

 


Commentaires

Plus d'articles