Le Volkswagen T-Cross, futur nouveau SUV d’entrée de gamme de la marque allemande, ne sera révélé qu’à l’automne prochain mais il se dévoile dès aujourd’hui très largement au travers de la communication de VW.

T-Cross : le plus urbain des SUV Volkswagen

Basé sur la plateforme MQB A0 du groupe, la même que pour la Polo, ce nouveau SUV long de 4,11 m et haut de 1,55 m viendra donc se placer en dessous du T-Roc (nos essais ici et ici) et compléter la gamme des SUV de Wolfsburg (T-Cross, T-Roc, Tiguan et Touareg). Plus accessible en termes de tarif, cette nouveauté Volkswagen viendra ainsi batailler sur un segment particulièrement porteur et ô combien concurrentiel dans lequel on retrouve pêle-mêle et de façon non exhaustive des Citroën C3-Aircross, des Peugeot 2008, des Renault Captur, des Seat Arona ou encore des Kia Stonic et autre Hyundai Kona… Et il en manque.

Un style très conventionnel

Volkswagen a fait essayer son nouveau T-Cross encore camouflé à certains titres de la presse européenne et en profite donc pour communiquer. Les photographies, colorées, ne permettent pas encore de saisir tous les détails de style du T-Cross mais sont largement suffisantes pour constater l’essentiel : un design assez cubique construit autour de lignes tendues et dont le style s’avère extrêmement sobre et sans beaucoup de fioritures. La seule « excentricité » résidant dans le bandeau de feux arrière reliant les optiques (un élément particulièrement à la mode en ce moment) qu’on ne connait cependant encore que par le sketch ci-contre.

L’intérieur n’est pour sa part pas dévoilé, même partiellement, mais devrait en toute logique reprendre le style général de la nouvelle Polo avec, et c’est tant mieux, ses inserts colorés, histoire de rendre l’ensemble un tantinet plus jovial. L’habitacle jouera cependant avant tout la carte de la modularité avec une banquette coulissante à l’arrière et un siège passager avant rabattable. Le coffre offrira ainsi un volume compris entre 385 et 455 litres.

« I am more » mais « I am deux roues motrices » seulement

Bien que ce T-Roc adopte un style de baroudeur avec une garde au sol généreuse son crédo sera surtout, et comme la plupart de ses concurrents, tout pour le look. Inutile donc d’espérer une traction intégrale sur ce véhicule, il n’y en aura pas. De son côté l’offre de motorisation reprendra là-aussi celle constituée par la Polo (version GTI en moins) avec trois blocs essence de 95, 115 et 150 ch et un bloc diesel de 95 ch.

Volkswagen insiste également sur les équipements dont pourra bénéficier son T-Cross (aides à la conduite, personnalisation, sécurité…) et nous dévoile par la même le slogan qui servira de ligne directrice au marketing durant tout le lancement de son bébé : « I am more » qui se déclinera pratiquement à l’infini autour des I am cool, I am safe, I am practice

Révélation à l’automne donc mais pas au Mondial Paris Motorshow auquel, comme d’autres, Volkswagen ne participera pas.

Via Volkswagen

 


Commentaires

Plus d'articles