Située au 2198 Michigan Avenue à Detroit, la vénérable gare ferroviaire n’a plus vu passer de train depuis plus de 30 ans. Pourtant, au cœur de la Rust Belt que l’on croit si souvent perdue devant l’économie numérique, le Groupe Ford va réinvestir les lieux.

Ford investit un lieu chargé d’histoire à Detroit

La Ford Motor Company annoncera en effet en juin 2019 l’objet de son implantation et les bureaux qu’elle compte y ouvrir. C’est le précédent propriétaire des lieux, Matthew Moroun, qui a confirmé les rumeurs de vente du bâtiment. Situé dans le quartier Corktown, à quelques kilomètres du centre-ville de Detroit, la gare Michigan Central a aujourd’hui 105 ans. Elle avait été construite pour le trafic voyageur, après l’incendie de la gare précédente, sur la ligne Michigan Central Railroad. Matthew Moroun a déclaré qu’il ne pouvait y avoir « meilleur acheteur [que Ford] pour les lieux », qui allaient pouvoir devenir « un symbole étincelant du succès et du progrès de Détroit ». La gare se compose, à côté des 11 voies à quai, d’un immeuble de 70 m et 18 étages, qui étaient les anciens bureaux de la Michigan Central Railroad.

Derrière la gare, le symbole de la Rust Belt

Souvent prise en exemple du déclin du nord ouest des Etats-Unis, la ville de Detroit est passée par la case faillite après la crise financière, conduisant à un exode des habitants autant qu’à des choix cornéliens pour se désendetter, à l’image de la vente de certaines œuvres d’art du musée municipal. De cette chute, la gare Michigan Central était à sa façon un symbole, celle de la fin de la ligne Amtrak depuis le 6 janvier 1988, mais aussi de la relégation d’une ville du reste des Etats-Unis.

 

Ford, resté attaché à Detroit, a récemment ouvert des bureaux dans un quartier rénové à l’anle de Rosa Parks Boulevard et Michigan Avenue, dans le lieu « The Factory ». En investissant Corktown, la FoMoCo confirme sa volonté de rester à Detroit et d’en être un des symboles. Après, beaucoup reste à faire pour l’ovale bleu avant de s’installer dans les 46.000 m² de pierres et de verre imaginés par les cabinets Warren & Wetmore et Reed & Stern, les mêmes qui ont imaginé Grand Central à New York : insalubre le bâtiment a été vidé de ses équipements et vandalisé. Et ce ne sont pas les projets précédents qui manquent : un centre d’affaires ainsi que le siège de la Police devaient s’y installer avant que les autorités n’y renoncent. La gare devait même être détruite avant d’être sauvée par les riverains.

 

 

Source : Detroit Curbed – Photo : Wikipedia


Commentaires

Plus d'articles