Toyota Supra 2019 : elle envoie du -bon- bois !

Toyota profite du Festival of Speed de Goodwood qui se déroule en ce moment même pour dévoiler sa tant attendue Supra… Tout du moins en partie, puisque le modèle présenté reste camouflé…

Camouflage oui, mais camouflage léger !

La Toyota Supra, on en parle depuis un certain temps maintenant, on la devine aussi, au travers des multiples concepts présentés au cours des dernières années ou via spyshots pris aux quatre coins de la planète, mais on ne l’a toujours pas vue en chair et en carrosserie, l’attente et le suspens sont donc à leur paroxysme.

Ce n’est donc toujours pas aujourd’hui qu’on la découvrira sans sa tenue de confidentialité, mais les stickers multicolores qu’elle porte à Goodwood sont moins envahissants qu’à l’accoutumée et nous laissent deviner pas mal de détails stylistiques.

Sans grande surprise, on retrouve une silhouette générale très proche des concepts FT-1 et GR Supra Racing, le dernier en date présenté à Genève en mars dernier, avec à l’avant un « museau » proéminent surplombant de larges entrées d’air et entouré de phares tout en largeur avec une signature lumineuse travaillée. Le camouflage laisse également entrevoir un profil sculpté et un arrière qui ne l’est pas moins avec un imposant béquet intégré au dessin de la malle arrière, ainsi qu’un large diffuseur comportant en son centre un anti-brouillard type F1, du même type que celui équipant les Ferrari F12 Berlinetta, et deux sorties d’échappement de part et d’autre. Si vous vous demandiez à quoi correspond « A90 » noté un peu partout sur l’auto, il ne s’agit en aucun cas d’un rappel de la vitesse à laquelle nous pouvions rouler sur route avant le 1er juillet, mais tout simplement du nom de code interne de la voiture.

Si l’on en sait désormais un peu plus sur son dessin général, Toyota reste toujours très discret sur les caractéristiques techniques de cette nouvelle Supra, tout juste sait-on qu’il s’agira d’une propulsion équipée d’un moteur 6 cylindres en ligne. La puissance ? Secret défense, mais elle devrait se situer aux alentours des 335 ch, et permettrait un 0 à 100 km/h en 4 secondes environ. Le poids serait quand à lui proche des 1500 kg. Pour rappel, la Toyota Supra 2019 est développée en collaboration avec BMW, la voiture sœur de la marque à l’hélice  reposant sur la même base étant la nouvelle Z4 qui devrait elle faire son apparition en fin d’année.

La Toyota Supra 2019 en mouvement

Pour en savoir plus sur la nouvelle sportive japonaise, il faudra attendre le premier semestre 2019 et la révélation totale de l’auto… En attendant, profitons de la très évocatrice mélodie de son moteur sur la célèbre montée du parc du Château de Lord March qui prête sa pelouse pour l’incontournable Festival of Speed de Goodwood :

Via Toyota, Youtube.


Commentaires

Plus d'articles