La nouvelle supercar de Ford connaît sa première déclinaison « radicale ». Un comble, pour une voiture déjà ultra sportive ! Au programme de cette Ford GT « Competition Series », toujours moins de poids, et un centre de gravité encore plus bas. Pour l’occasion, on fait le point sur toutes les spécifications techniques !

Une édition limitée Competition Series

De l’extérieur, la GT Competition Series se remarque par ses éléments en fibre de carbone, sur les rétroviseurs et les montants de pare-brise ainsi que sur les bas de caisse. Le capot et la trappe à carburant sont pour l’occasion en acrylique Perspex avec ventilation intégrée et verrouillage manuel. Les 656 ch sont là, séparés de l’habitacle par la lunette ultra-légère en Gorilla Glass. Optionnels sur le modèle « conventionnel », les jantes en fibre de carbone, les écrous et l’échappement en titane sont ici imposées sur la Competition Series.

A l’intérieur, on tire une croix sur la climatisation, la radio et les haut-parleurs, et les porte-gobelets. Suppression aussi pour les rangements. De l’Alcantara habille les sièges baquets, ainsi que la planche de bord et le volant, tandis que les palettes au volant se recouvrent de rouge. La fibre de carbone est présente sur les seuils de porte ainsi que la console centrale. Côté coloris, les clients ont le choix entre 6 teintes de caisse : Shadow Black, Frozen White, Ingot Silver, Liquid Blue, Liquid Grey et Triple Yellow. Les photos présentent le « lingot d’argent » (Ingot silver) avec bande… en carbone elle-aussi.

La présentation au public de cette Ford GT Competition Series interviendra ce week-end, lors du Daytona 500. L’on devrait apprendre alors les tarifs et les quotas de production prévus, à moins qu’ils ne s’agisse d’une version intégrée au catalogue des 1000 exemplaires annoncés en production !

Les spécifications techniques détaillées

La supercar de Ford se dévoile ainsi petit à petit. Après le rush sur les réservations, la production limitée entièrement vendue, les présentations officielles lors des salons et des différents événements médiatiques orchestrés par Ford, il est venu le moment de découvrir les spécifications de la belle et puissante américaine.

Produite dans l’usine de Markham dans l’Ontario au Canada, la supercar du constructeur nous révèle enfin les chiffres et spécifications que nous attendions depuis de long mois. D’abord, la taille : la Ford GT est une supercar au gabarit à l’américaine, c’est-à-dire imposante et surtout plus importante que ces concurrentes 488 GTB, Huracan, 911, NSX, 650/675 LT et quelques autres. Elle annonce les dimensions suivantes :

-Longueur : 4.779 m
-largeur : 2.003 m sans les rétroviseurs (2.238 m avec les rétros déployés)
-hauteur : entre 1.063 m et 1.109 m (selon le réglage en hauteur des suspensions)
-Empattement : 2.710 m
-Garde au sol : entre 7 et 12 cm
-Voie Avant : 1.694 m
-Voie Arrière : 1.662 m
-Réservoir : 57,5 L

La voiture est construite autour d’une structure monocoque en fibre de carbone associée à des pièces en acier haute performance et en aluminium ce qui permet à la GT d’annoncer un poids contenu à 1.385 kg malgré ses belles dimensions. La carrosserie est également en fibre de carbone.

La voiture repose sur des suspensions multibras très proche de celles que l’on retrouve en compétition. L’ensemble est associé au système DSSV qui gère la suspension et la hauteur de caisse. C’est une classique direction à crémaillère avec assistance hydraulique qui aide le conducteur à bien appréhender la route ou la piste. Un ABS de dernière génération à 4 canaux et un système AdvanceTrac Electronic Stability Control (ESP) sont bien évidemment de série sur ce modèle.

Le freinage est assuré par 4 disques ventilés en carbone-céramique. Ils sont flottants à l’avant et pincés par des gros étriers fixes Brembo à 6 pistons. Les dimensions des disques sont les suivantes, 39.4 cm x 3.6 cm. A l’arrière, si le matériau et la structure des disques ne changent pas, on découvre toutefois que les disques sont fixes, d’un diamètre moins importants (36 cm x 3.2 cm) et pincés par des étriers avec seulement 4 pistons.

La sportive repose sur des roues en 20 pouces de diamètre chaussées de pneumatiques Michelin Sport Cup 2 en 245/35 R20 à l’avant et 325/30 R20 à l’arrière.

V6 EcoBoost et boîte Getrag

Au chapitre mécanique, on retrouve bien évidemment le V6 3.5 L EcoBoost (3497 cm3) Biturbo dans une version forte de 656 ch à 6250 trs/min et 745 Nm à 5900 trs. Ce groupe propulseur installé à l’arrière est associé à une boite de vitesse séquentielle à double embrayage Getrag 7DCL750 à 7 rapports. La commande de boite se fait soit en mode automatique, soit via deux palettes au volant.

La Ford GT annonce un rapport poids/puissance intéressant de 2.11 kg/ch. Toujours au chapitre des données officielles, sachez que la Vmax officielle du modèle s’établit à 347 km/h mais Ford ne donne pour l’instant aucune indication au sujet du temps réalisé dans l’exercice du 0 à 100 km/h et n’aborde pas les données de consommation et d’émissions de CO2.

A revoir dans quelques temps afin de découvrir les dernières données officielles manquantes.

Via Ford
Texte : Frédéric Euvrard et François M.


Commentaires

Plus d'articles