Alors que la Chevrolet Bolt et sa consœur européenne l’Opel Ampera-E sont commercialisées, l’on vient à se rappeler que les activités de GM Europe sont en cours de rachat par PSA. La tradition voulant que l’acquéreur se serve dans les pépites qu’il vient de s’offrir, PSA va-t-il rebadger la Bolt/Ampera E ? En tout cas, une étrange photo de Citroën a surgi sur la Toile…

L’une des meilleures électriques du marché

Depuis que le Groupe PSA a annoncé le rachat d’Opel, les rumeurs vont bon train. La raison officielle invoquée est la nécessité pour le groupe français de partager ses coûts de conception avec la marque allemande pour améliorer sa rentabilité et son positionnement sur certains marchés. Mais l’on vient à se demander si PSA ne pourrait pas profiter des dernières nouveautés de GM Europe…

Parmi celles-ci, la Bolt/Ampera E se pose avec sa chaîne de traction électrique parmi les plus récemment lancées. Et une autonomie parmi les meilleures, 520 km en une charge, pour un tarif certes un peu salé de 40 000 € que les bonus ramènent à quelques milliers d’euros de moins. Ajoutez-y un design sympa, une palette complète d’aides à la conduite modernes, et une puissance de 204 ch qui octroie un couple de 360 Nm, et voici avec la Renault Zoé l’une des meilleures électriques du marché.

Vers une Citroën Bolt ?

De là à imaginer que PSA souhaite mettre la main sur cette voiture -ou a minima la rebadger pour habiller ses gammes, sous licence de General Motors-, il n’y a qu’un pas que la photo diffusée sur Twitter par Jay Ramney, qui travaille chez Autoweek, permet de franchir allègrement. Voici donc une photo de Chevy Bolt, immatriculée dans l’Etat de New York, mais avec un logo et un monogramme Citroën tout ce qu’il y a de plus officiel, agrémenté d’un tréma en bleu ciel. Remarquons que sur le flanc gauche, il semble malgré tout écrit Bolt EV…

Mais voilà qui relance les débats sur le futur de la gamme électrique de PSA. A l’heure où les Chevrons tentent de se constituer une gamme (avec l’E-Mehari, l’E-Berlingo et la C-Zéro) et que Peugeot en propose 2 (iOn et Partner EV), il apparaît que les modèles de base sont vieillissants (la Mitsubishi i-MiEV remonte à 2006, les Berlingo et Partner à 2013). Et que la relève n’est promise que d’ici 2020 avec un modèle électrique par label, à commencer par la DS 3.

Tout semble donc réuni pour que PSA puisse utiliser à bon escient un rebadgeage de la Chevy Bolt. Mais GM sera-t-il d’accord ? Rien n’est moins sûr…

Via Twitter


Commentaires

Plus d'articles