…Encore et encore. Oui, le futur Citroën C3 Picasso parachève ses tests routiers, en vue d’une arrivée sur le marché l’année prochaine.

On a légèrement entrevu son bouclier il y a quelques jours. Non content de jouer les cachotiers, le remplaçant du C3 Picasso continue de nous narguer en se baladant camouflé. Il faut dire que sa commercialisation n’est pas prévue pour tout de suite : elle devrait intervenir d’ici un an. Cela explique pourquoi les adhésifs sont encore autant présents.

Cela n’empêche qu’on peut deviner, à travers les autocollants, la présence de phares à double-étage (feux de jour et feux de croisement/de route sont séparés en deux blocs) comme il est dorénavant de coutume sur les modèles de la marque aux chevrons, à l’image de la nouvelle C3 (découverte en juin et très bientôt à l’essai sur The Automobilist). Le futur C3 Picasso devrait d’ailleurs s’inspirer des feux de la citadine à l’arrière.

En tout cas, il paraît plus bas que l’actuel C3 Picasso, proposé au catalogue depuis 2008. En outre, s’il semble conserver une silhouette relativement cubique, il devrait néanmoins recevoir quelques attributs esthétiques propres aux SUV, tels que des passages de roues recouverts de plastique et des sabots de protection : la photo du bouclier évoquée plus haut (et visible ci-dessous) le montre bien.

nouveau-citroen-c3-picasso-2017-spyshot-by-motor-es-1

Mais le plus intéressant sera peut-être ce qui ne se verra pas : en effet, le prochain modèle Citroën délaissera ses soubassements PSA pour la base du futur Opel Meriva, fruit de l’accord avec General Motors qui a très vite capoté il y a un peu plus de deux ans. Les plaques allemandes du modèle de test photographié en atteste. Le prochain C3 Picasso (qui, compte-tenu de sa nouvelle orientation – plus SUV que minispace – pourrait changer de nom, et peut-être s’appeler C3 Aircross) sera d’ailleurs fabriqué à Saragosse en Espagne, dans l’usine d’Opel (et non plus en Slovaquie). Les motorisations, quant à elles, devraient être bien Citroën : on retrouverait ainsi sous le capot les blocs essences PureTech et diesels HDi de la dernière C3, qui culminent à 110 ch.

L’actuel Citroën C3 Picasso (ici dans sa version restylée, de fin 2012).

Le remplaçant du C3 Picasso devrait tomber le camouflage d’ici quelques mois. Sa présentation au public devrait intervenir l’été prochain : il est probable qu’Opel révèle le Meriva en premier, sans doute au salon de Genève en mars 2017.

Citroën C3 Picasso 2017

Crédits spyshots : C-forum


Commentaires

Plus d'articles