Ça va plutôt pas mal pour la citadine électrique de Renault. Elle mène le bal des VE sur de nombreux marchés européens comme c’est notamment le cas en France où la Zoé reste le véhicule électrique le plus vendu. Entre le 1er janvier et le 31 mai, Renault a ainsi livré 6.079 Zoé (54% de part de marché). Le modèle est le 34eme véhicule le plus vendu en France et il détient 0,6% du marché automobile français.
Commercialisée depuis déjà 5 ans, la Zoé commence à prendre de la « bouteille » et même si elle se trouve encore face à une faible concurrence, Renault travaille actuellement au facelift dit de mi-vie de sa citadine électrique. Si tout avance comme prévu, nous devrions découvrir la Zoé restylée au Mondial Paris Motor Show 2018. Aussi pour mieux nous conduire à ce moment, Renault vient de restructurer sa gamme Zoé et de faire apparaître la Zoé City.

Hello City !

Les versions Life et Zen restent au catalogue de la marque losange mais elles reçoivent le renfort d’une finition City extrapolée de la finition de base Life. Cette nouveauté vient donc se positionner en dessous des versions Intens, Star Wars et Edition One qui constituent le reste de la gamme. Pour l’instant, cette version est présente dans le cadre d’une série limitée destinée à séduire une clientèle  qui cherche un VE suffisamment performant à un prix intéressant.
Toutefois City ne veut pas dire vide monacal dans l’habitacle même si Renault a limité certaines offres ou options.
La Renault Zoé City est livrée de série avec, pour l’extérieur, le Pack Look (jonc de calandre chromé et vitres surteintées) et pour le confort intérieur, la climatisation manuelle, le régulateur-limiteur de vitesse, le système keyless, les rétroviseurs électriques et dégivrants, le système audio MP3 avec Bluetooth, prises USB et jack et les appuie-têtes arrière.

Pour éviter aux indécis de se poser des questions au sujet des options, le constructeur automobile a donné dans la simplicité puisque les seules options sont :

  • le câble de recharge mode 3 Type 3 long de 6,5 m (pour les bornes jusqu’à 22 kW) : 0€
  • la prédisposition autopartage (?) : 300€
  • la peinture Gris Titanium Métallisé (seule teinte disponible avec le Blanc Glacier de série) : 540€

Avec cette version City, il vous faudra oublier les jantes alu en 16 ou 17 pouces, le système R-Link ou la sellerie claire.

Dans l’habitacle, c’est le noir et le beige qui dominent avec notamment une sellerie en tissu Fortunate noir (avec surpiqûres contrastées de couleur beige) qui habille les sièges, la banquette arrière.

Une vraie version d’attaque !

Cette version City est uniquement disponible avec le moteur R90 (22 kW) qui revendique une puissance de 68 kW (92 ch), 220 Nm de couple et une autonomie NEDC de 400 km (280-300 km réels).

Le prix de cette Zoé City, hors batterie, est fixé à 23.200€ c’est-à-dire quelques 500€ de moins que la défunte version Life.
Renault espère séduire en proposant une location attractive du modèle… si on vient avec un vieux « tracassin » de plus de 12 ans.
Si tel est le cas, Renault vous proposera une LLD (Location Longue Durée) de 37 mois avec un premier loyer majoré de 2.000€ et 23.125 km (7.500 km/an ce qui parait un peu juste !) pour un loyer de 99€/mois pour la voiture et 39€/mois pour la batterie.
L’ensemble fait une « mensualité » globale de 138€/mois pendant trois ans pour disposer d’un VE suffisamment performant et équipé pour envisager de sortir des centre-villes et zones péri-urbaines.

Via Renault.


Commentaires

Plus d'articles