Après une saison 2016 pour le moins difficile (Renault finit 9eme du championnat sur onze écuries engagées à 757 points de Mercedes et seulement 7 points devant le dernier, le team Manor Racing actuellement sous administration judiciaire) que l’on qualifiera d’année de découverte ou de mise en place, le constructeur automobile français se doit de revenir en 2017 dans le Top 5 des équipes qui comptent et non de perdurer en fond de grille et de classement.

Pour sa seconde année en Formule 1, après une année de réglage et d’apprentissage, Renault F1 espère d’importants progrès pour la saison 2017 et le fait savoir. L’équipe annonce ainsi avoir pu travailler très en profondeur sur sa nouvelle monoplace qui s’annonce très différente de la voiture pilotée par Kevin Magnussen et Jolyon Palmer en 2016.

C’est donc le 21 février prochain que Renault présentera sa Formule 1. Dans son annonce sur Twitter, le constructeur automobile français ne dit et ne montre encore rien de sa voiture en configuration 2017 qui devrait bénéficier des évolutions techniques classiques et annuelles. Toutefois, le règlement change en Formule 1 pour la saison à venir et Renault, à l’instar des autres écuries va en profiter notamment avec des roues plus larges, un peu d’embonpoint supplémentaire et une aérodynamique revue et optimisée, la Renault comme les autres autos, sera bien plus rapide en 2017 qu’en 2016 et ceci aussi bien sur un tour de circuit qu’en Vmax. Des évolutions mécaniques d’importance sont elles aussi attendues et même un peu plus durant la saison puisque cette année le fameux principe des jetons pour les évos’ moteur ne sera plus d’actualité.

Rendez vous donc dans mois et demi pour découvrir la nouvelle Renault F1, la nouvelle décoration de l’auto, ses pilotes que sont Nicolas Hülkenberg et Jolyon Palmer ainsi que la nouvelle configuration de l’écurie française que l’on attend bien plus haut cette saison que l’an passé.

Via Renault, Renault F1, Twitter.


Commentaires

Plus d'articles