Après la Peugeot 308 GTi, la BMW M550i, bon nombre de modèles de la gamme Volkswagen, certaines Mercedes-Benz et quelques autres modèles ou marques, c’est au tour de Porsche de passer à la moulinette de la Worldwide harmonized Light vehicles Test Procedure ou norme WLTP. Voilà, c’en est fini pour plusieurs semaines ou plusieurs mois des ventes des Porsche nées Zuffenhausen ou Leipzig.

WLTP, Euro6d TEMP et FAP vont mettre en berne le marché européen

C’est au hasard d’une recherche sur le site du prestigieux constructeur allemand et une tentative de passage sur le configurateur que nous avons constaté l’affaire. Les constructeurs de voitures, et encore plus ceux de voitures puissantes ou de grosses cylindrées font face à des contraintes et des normes écologiques toujours plus drastiques et contraignantes.
Ainsi entre normes Euro6d TEMP et WLTP, les firmes automobiles travaillent toutes actuellement d’arrache-pied afin de finaliser la mise au point et l’entrée en production de voitures conformes à la législation qui sera applicable dès la rentrée prochaine.

Pour Porsche l’affaire risque d’être douloureuse en cette année 2018 puisque la firme automobile stuttgartoise apparait comme très en retard dans le développement et l’intégration des nouveaux FAP sur les moteurs essence (thermiques mais aussi hybrides). Cet état de fait condamne la marque automobile à ne plus être autorisée par les lois européennes à vendre de voitures neuves au sein de l’Union à partir de septembre 2018.

Selon le quotidien Frankfurter Allgemeine Zeitung, les livraisons des Porsche Panamera et Cayenne neufs (toutes motorisations confondues) ne reprendront pas, et au plus tôt, avant le mois de mars 2019. Pour ce qui est des 911, Boxster et Cayman, aucune date de retour sur le marché n’est annoncé mais certains forums évoquent assez clairement le courant de l’été 2019.

Bien sûr, Porsche reste vivant et présent sur les autres marchés mondiaux mais pour les européens ce sera la punition puisque désormais il n’est plus est possible de signer un bon de commande sauf pour une auto déjà configurée et présente sur les parcs de stockage du constructeur ou des concessionnaires.

Évidemment les ventes de la marque vont inévitablement décroître sur le marché européen et les amateurs sont très probablement devoir se rabattre sur une Porsche d’occasion qui risque fort de voir son prix augmenter dans les prochains mois.

FAP, à la fois bon et mauvais !

On gardera aussi à l’esprit que l’arrivée du FAP sur les Porsche devrait renchérir leur prix de vente en neuf d’au moins 2.000€.
Reste que la norme Euro6d TEMP, la procédure WLTP et le FAP sont de vrais problèmes pour les marques mais aussi pour la santé publique. En effet, il ne faut pas perdre de vue la controverse qui existe depuis des mois et qui veut que si cela apparait bon pour l’environnement et la qualité de l’air, c’est aussi très nocif à la santé humaine.
Les nouveaux FAP sont tellement efficaces qu’ils sont accusés, par des autorités reconnues et compétentes, de rendre les particules encore plus fines notamment afin de ne pas être détectées par les appareils de contrôle puisqu’en dessous des normes officielles. Cette finesse a toutefois une contrepartie néfaste, ces particules « Euro6d TEMP » sont tellement fines qu’elles pénètrent encore plus facilement dans notre organisme et nos voies respiratoires.
Selon des études récentes, elles seraient plus toxiques que celles que nous « absorbons » actuellement au quotidien.

Amis ou lecteurs Porschistes, il va falloir prendre votre mal en patience si vous désirez faire l’acquisition d’une berline, d’un coupé, d’un cabriolet ou d’un SUV signé Porsche.
Sachez enfin que si vous souhaitez une Volkswagen hybride GTE ou une Audi e-tron, c’est exactement la même punition, rendez vous en 2019.

Via FAZ, Porsche, Capital.


Commentaires

Plus d'articles