Restylée au mois de mai 2017, la Peugeot 308 en avait profité pour se mettre à la page au niveau technique et technologique, en plus de subtiles retouches d’ordre cosmétique. Au programme notamment, l’adoption d’une nouvelle boite de vitesse automatique à 8 rapports sur la version BlueHDi 180 GT. A partir du mois d’avril 2018, ce sera au tour de toute la gamme de remplacer l’EAT6 par l’EAT8.

De 130 à 225 ch

PSA est coutumier du fait : c’est dans l’immense majorité des cas un modèle déjà commercialisé depuis plusieurs années qui a la primeur d’inaugurer un nouveau groupe motopropulseur, l’idée étant d’anéantir le risque de cumuler petits problèmes mécaniques et soucis de jeunesse.

Aussi, la 308 se posait comme la parfaite candidate pour étrenner la boite EAT8. Ce sera désormais chose faite. Alors que la version BlueHDi 180 GT EAT8 est disponible à la production depuis novembre, ce sera au tour des déclinaisons BlueHDi 130 EAT8 et PureTech 225 EAT8 de débarquer au mois d’avril, puis à la version PureTech 130 EAT8 un mois plus tard.

Comme celle qu’elle remplace, cette boite à convertisseur de couple est importée depuis le Japon chez l’équipementier Aisin, bien que des rumeurs affirment que PSA serait en pourparlers afin de la produire en France – sous licence – dans un avenir proche.

En plus des deux rapports supplémentaires, la nouvelle EAT8 est capable de passer les vitesses plus rapidement : 850 ms, et même 500 ms lorsque le mode Sport est activé. Le résultat à l’utilisation est un changement de rapport quasi-imperceptible pour un agrément accru, comme nous l’avons déjà constaté lors de l’essai de la 308 restylée, ou plus récemment sous le capot du DS 7 Crossback.

Cette nouveauté induit une petite évolution dans l’habitacle, puisqu’au traditionnel levier de boite de vitesse automatique, se substitue une nouvelle commande dite Shift by Wire, que l’on connaît déjà sur le duo 3008/5008, le DS 7 Crossback, le C5 Aircross et (très) bientôt la nouvelle 508. Entendez par là qu’il n’existe plus de liaison mécanique directe entre le levier et la boite, mais que c’est une impulsion électrique qui va ordonner le changement de mode.

Puisque nous ne sommes plus à un anglicisme près, sachez également qu’en version PureTech, un mode Free-Wheeling est maintenant disponible, une fois la touche ECO enclenchée. Lorsque les conditions le permettent, la voiture se met automatiquement en mode roue libre, réduisant de fait les frottements internes et la consommation.

Respect des normes anti-pollution

Le déploiement de la boite de vitesse EAT8 se fait en même temps que celui de la norme Euro 6.c pour le Groupe PSA. Le moteur PureTech 130 ch se voit ainsi doté d’un filtre à particules, et ce dernier est dorénavant placé au plus près du moteur en BlueHDi 130 ch. Cela devrait permettre de respecter dès 2018 le coefficient de 1,5 entre émissions de polluants sur banc et en roulage, que l’Europe généralisera à horizon 2020.

La vidéo de promo

Prix

Peugeot n’a pour l’instant dévoilé que la tarification des versions GT en boite EAT8, à savoir :

Peugeot 308 BlueHDi 180 S&S EAT8 : 35.950€

Peugeot 308 PureTech 225 S&S EAT8 : 34.650€

Pour vous offrir la version SW, il vous faudra rajouter 950€ à l’addition.

Via : Peugeot, Youtube.


Commentaires

Plus d'articles