Commercialisée depuis l’automne 2016, l’Audi R8 Spyder n’existait jusque là, contrairement au coupé, qu’en version « normale » propulsée uniquement par le V10 5.2 L FSI en version 540 ch. Ce manque de chevaux est désormais de l’ordre du passé pour ceux qui ne jurent et n’apprécient que les supercars de 575 ch puisque la firme d’Ingolstadt vient de mettre sur le marché l’Audi R8 Spyder V10 Plus ou la version survitaminée et très sportive du spyder bavarois.

Cosmétiquement, cette nouvelle R8 Spyder V10 Plus se veut plus agressive ou plus sportive que la version 510 ch. La nouveauté s’en distingue par quelques détails comme une nouvelle grille de calandre en nid d’abeilles noire brillante et une belle dotation en accessoires en CFRP (plastique renforcé de fibre de carbone). On note les éléments suivants :

  • un aileron arrière fixe
  • des inserts de seuils de portes
  • des habillages du capot moteur
  • les sideblades ou entrées d’air latérales
  • les coques de rétroviseurs
  • le diffuseur

Extérieurement, on note aussi l’arrivée de nouvelles jantes alu noircies (modèle 10 rayons en Y) en 20 pouces chaussées en 245/30 R20 à l’avant et 305/30 R20 à l’arrière qui remplacent celles à 5 doubles branches de la version coupé. Equipée de la même capote en toile que la version V10 540 ch, il ne faut que vingt petites secondes pour se retrouver au plein air et profiter du soleil et du chant du moteur à dix cylindres.

Les amateurs de couleurs apprécieront la nouvelle livrée verte « Micromata » que l’on pourra voir comme la version germanique de fameux vert « Mantis » qui habille notamment la très italienne Lamborghini Huracan.
L’habitacle est identique à celui des autres versions et seuls des sièges baquet recouverts de cuir noir et aux renforts latéraux renforcés singularisent le petit cockpit à dominante noire et aux parements en fibre de carbone.

Mécanique et performances

Ce nouveau Spyder Audi est animé par la V8 5.2 L FSI atmosphérique fort de 610 ch à 8250 trs/min, 560 Nm à 6500 trs et avec une zone rouge fixée au delà des 8500 trs/min ce qui laisse augurer de belles vocalises mécaniques. La boîte de vitesses à double embrayage et sept rapports S-Tronic envoie la puissance vers les 4 roues motrices qui profitent d’un système électronique de répartition du couple qui pour transférer jusqu’à 100% de celui sur les roues arrières si les conditions de roulage le permettent. Le freinage de cette R8 Spyder V10 Plus est assuré par des disques ventilés en carbone-céramique pincés par des gros étriers fixes mulpistons.

La R8 Spyder V10 Plus est annoncée pour une Vmax de 328 km/h et expédie l’exercice du 0 à 100 km/h en 3.3 secondes. Pour atteindre les 200 km/h, il ne vous faudra que 10.4 secondes ce qui est une belle performance pour un cabriolet.
Le plus puissant et le plus véloce de tous les roadsters, cabriolets ou spyders fabriqués par Audi annonce une consommation mixte de 12.3 L/km et des émissions de CO2 qui s’élèvent à 287 g/km. Il va donc sans dire qu’en France cette nouveauté sportive devra passer par la case malus écolo de 10.000€.

Profitant comme les autres modèle de la gamme R8 de l’Audi Space Frame (ASF) (structure de châssis en aluminium à haute résistance), le Spyder Audi se caractérise par une grande rigidité et un faible poids. Les nombreuses pièces en CFRP aident à assurer un poids contenu inférieur à 1.600 kg, 1.587 kg très exactement ce qui permet à la voiture de revendiquer un rapport poids/puissance séduisant de 2.60 kg/ch.

L’Audi R8 Spyder V10 Plus en vidéo

Pour l’instant le prix du modèle sur le marché français n’est pas encore connu mais sachez qu’en Allemagne le Spyder Audi est vendu (hors option) au prix de 207.500€ ce qui laisse augurer d’un prix français aux environs de 215.250€ TTC.

A revoir.

Via Audi.


Commentaires

Plus d'articles