Quelques mois à peine après la présentation du nouveau Dacia Duster 2018 qui arrive actuellement sur nos marchés européens, Renault révèle les premiers éléments et les premières photographies de sa version du nouveau SUV. Il sera le véhicule d’entrée de gamme destiné à l’exportation hors d’Europe, nous voulons parler du nouveau Renault Duster 2018.

Fabriqué dans l’usine roumaine de Pitesti, le nouveau Renault Duster 2018 sera, dans un premier temps, destiné aux marchés égyptiens, moyen-orientaux et ukrainiens. Les autres marchés, dont celui d’Amérique latine, seront livrés un peu plus tard, notamment lorsque les chaines seront installées dans les autres unités de production régionales.

Comme le montrent les premières images fournies par le constructeur automobile français, le Duster 2018 by Renault est quasiment le jumeau du Duster by Dacia 2018. Il s’en distingue essentiellement par la calandre et de menus détails intérieurs. Les amateurs de Renault auront d’ailleurs remarqué que la calandre du nouveau Renault Duster n’est pas sans nous rappeler celles des Kadjar, Koleos 2, Alaskan ou même Captur restylé. Normal ils sont de la même famille !

Pour le reste, le Renault Duster 2018 reprend la même allure et presqu’exactement les mêmes éléments de style que la version Dacia.
Par exemple, les jantes alu ou le dessin interne des feux sont identiques sur les deux modèles, par contre les phares profitent d’une signature lumineuse en boomerang à l’image de celle que l’on trouve sur les autres modèles Renault. Le dessin du bouclier avant est très légèrement modifié afin d’intégrer au mieux la nouvelle calandre. On notera aussi qu’à l’arrière le support de plaque d’immatriculation troque du plastique noir pour une plus valorisante pièce chromée.

La dotation en équipement de série est similaire et on retrouve sur le Duster Mk2 by Renault des équipements comme l’avertisseur d’angles morts, la climatisation automatique, le système keyless, l’allumage automatique des feux ou le Hill Control System que proposent les versions « hautes » du Dacia Duster New Gen’.

L’habitacle est très proche de celui du Duster et ne devrait s’en distinguer que par quelques selleries, la présence de logos Renault, un volant Renault à trois branches, 4 aérations octogonales (5 rondes sur le modèle Dacia) et peut être grâce à une dotation en équipements plus généreuse que sur la version roumaine. Cela demandera toutefois confirmation lors de la présentation détaillée du SUV.

Le nouveau Renault Duster 2018 existe en versions essence ou diesel, en 2 ou 4 roues motrices, avec BVM, EDC, CVT ou BVA. Toutefois, l’offre Renault est quelque peu différente de celle proposée par le constructeur roumain.
Si, en essence, on retrouve la motorisation 1.6 L SCe 115 ch, 156 Nm (avec boite CVT en option), la motorisation 1.2 L TCe 125 ch, 205 Nm est absente et remplacée par l’inusable L4 2.0 L 145 ch. Cette motorisation haut de gamme est disponible avec la BVA et les 4 roues motrices.
Du coté de l’offre diesel, on retrouve classiquement le L4 1.5 L dCi dans ses versions 85 ch et 90 ch avec la transmission 2RM et en 110 ch avec les modèles à 2 ou 4 roues motrices.

A l’image de ce qui s’est passé pour le Dacia Duster 2018, la tarification ne devrait guère évoluer et rester l’une des plus compétitive sur le marché mondial des SUV.

Il nous reste désormais à patienter jusqu’à la présentation du cousin « japonais », le Nissan Terrano lui aussi construit sur la même base.

Via Renault.

 


Commentaires

Plus d'articles