La semaine passée, comme nos confrères, nous vous avons présenté les Mercedes Benz Classe S Coupé et Cabriolet restylées. Et comme tout le monde, nous nous sommes fiés au long communiqué de presse officiel fournit par la firme à l’étoile pour découvrir que finalement, les deux variantes de la Classe S garderont bien un moteur à cylindres en V et non en ligne comme espéré un moment.

Pourquoi la limousine Classe S fraichement restylée elle aussi profiterait elle d’un nouveau moteur L6 3.0 L Turbo (essence et diesel) en remplacement du V6 3.0 L Turbo que nous connaissons ?
Nul ne le sait exactement, mais on peut imaginer que le marché mondial de ce genre de voitures est tout petit et peut être que le jeu n’en valait pas la chandelle !
Toujours est-il qu’on oublie le L6 et on se replonge dans la vie et l’oeuvre du V6 M276.

Après quelques recherches et quelques prises de contact du coté du constructeur allemand, nous avons pu mettre la main sur un document présent sur l’intranet de Mercedes Benz. Les coupés et cabriolets de grand luxe de la marque conservent eux aussi un 6 cylindres mais il s’agit toujours  V6 3.0 L M276 qui va, petit à petit, disparaitre des gammes Classe S et Classe E au profit du nouveau L6.

Ces deux versions délaissent donc l’appellation S400 pour devenir S450. Elles délivrent toutes les deux quelques 367 ch entre 5000 trs/min, 500 Nm dès 1800 trs.

Bien sur, les performances devraient être au minimum équivalentes à celles proposées par le V6 mais les niveaux de consommation et d’émissions seront inférieures. Naturellement cette motorisation permet aux deux autos d’aller chercher sans aucun peine les 250 km/h et l’exercice du 0 à 100 km/h devrait être expédié dans un temps proche de 5.0 secondes. Ce bloc est associé à la boîte de vitesses automatique 9G-Tronic.

Un L6 3.0 L mais que pour la berline Classe S !

L’ingénieur motoriste de chez Daimler AG, Henry Gmelin, disait il y a quelques semaines au sujet de ce nouveau groupe propulseur : L’architecture en ligne est naturellement mieux équilibrée que celle en V. Mais c’est surtout la greffe d’un moteur électrique en lieu et place du volant moteur qui nous permet d’annuler les vibrations du moteur essence. Il lui suffit de 20 à 60 millisecondes pour inverser son sens de rotation et s’opposer au couple de basculement du moteur en donnant des à-coups brefs et mesurés. »

Pour mieux découvrir ou redécouvrir ce 6 cylindres en ligne présent uniquement sous le capot de la limousine, nous vous proposons une vidéo qui le présente en détail.

On oubliera pas que ce nouveau L6 existera en version dieselisée baptisée OM656.
A revoir et à essayer dans quelques semaines ou quelques mois sur la Classe S restylée.

Via Mercedes-Benz, Youtube.

 


Commentaires

Plus d'articles