Nouvelle marque du constructeur chinois Great Wall Motors, Wey a pour ambition de se positionner parmi les premiums. Annoncée il y a quelques semaines à peine, Wey présente son nouveau concept car au salon de Francfort : le Wey XEV . Un SUV de plus, pour changer. Mais pas si inintéressant. Alors regardons-le de près.

 

Est-ce que ça l’fait ? Wey !

Outre Chery, qui présentait le Tiggo Coupe Concept SUV, l’Empire du Milieu était représenté par deux autres marques : Thunder Power et, dans le cas présent Wey. Et comme la tendance le veut, il coche toutes les cases du concept car à la mode de 2017 : SUV, ouvrants originaux, électrification et conduite autonome.

Côté look, il se montre assez intéressant avec une absence de calandre qui ne peut s’empêcher d’évoquer Tesla (et en particulier la Model X) tandis que les projecteurs renvoie plutôt à l’univers… des feux arrière de Peugeot ! Les 3 « griffes » se retrouvent ici à l’avant et confère au XEV un regard assez technologique. La carrosserie est marqué par un grand pli courant de la face avant jusqu’au coffre, ceinturant la caisse de part et d’autre des extrémités et venant mourir sur les flancs. Ceux-ci sont sculptés en partie basse tandis que le Wey XEV est posé, haut sur pattes, sur de grandes jantes. De dos, les feux arrière font écho aux projecteurs… et donc aussi au thème actuel de Peugeot. Ou à la Mustang : 3 barrettes verticales s’illuminent en rouge.

 

Deux immenses portes papillon, à moins que ça ne soit en ailes de mouette, permettent d’accéder aux deux rangées de sièges, l’habitacle étant composé de 4 fauteuils individuels en cuir blanc cassé. Une large console traverse l’ensemble et le poste de pilotage laisse deviner un style dynamique et un arsenal technologique permettant la conduite autonome. On n’a pour le moment peu de détails techniques, si ce n’est que le XEV est mû par un bloc thermique qui entraîne les roues avant, tandis qu’un moteur électrique siège à l’arrière pour propulser le véhicule.

Avec Wey, Great Wall Motors affirme ses ambitions sur le segment premium et vise de nouveaux marchés comme l’Amérique du Nord (une production en zone NAFTA est évoquée). Pour le moment, aucune annonce n’est faite quant à la venue éventuelle de Wey en Europe.

 On peut le découvrir en vidéo ici :

Via Key, GWM, Youtube.


Commentaires

Plus d'articles