Après les présentations et lancements de la Hyundai i30 en version Hatchback (5 portes) et en version SW (Station Wagon ou break), Hyundai vient de dévoiler simultanément la sportive i30 N et l’élégante et chic i30 Fastback. Cette nouveauté semble avoir des envies d’aller jouer dans la cour des « grandes » et notamment celle où se trouve Mercedes Benz et sa CLA puisque le « coupé 4 portes » allemand semble avoir plus ou moins servi de référence ou de modèle aux créateurs de cette nouveauté sud coréenne.

Il n’y a pas que la CLA dans la vie…

Troisième modèle développé sur la même plateforme, la nouvelle Hyundai i30 Fastback se veut singulière et surtout positionnée plus haut en gamme que ses « soeurs » berline et break. Cette nouveauté se veut inédite sur le segment C (compacte) et Hyundai compte bien évidemment sur la carrosserie façon coupé 5 portes pour assurer le succès de cette version.
Si la discrète référence à la Mercedes-Benz est aguichante et valorisante, on pourra aussi voir dans cette nouveauté une référence à… une Hyundai oubliée, l’Elantra XD de 2000 et HD de 2006. Plus récemment on pourra retrouver dans l’allure de cette i30 FB, un zest de Chrysler 200, un petit quelque chose de Honda Civic 2017, un touche de Skoda Octavia et beaucoup de référence à d’autre Hyundai vendues en Asie comme l’Accent, l’Elantra Langdong, la Celesta et des clins d’oeil faits en direction des Kia Forte/K3. Les collectionneurs de japonaises verront aussi de la Toyota Corolla Liftback de 1992 dans ce nouveau modèle.

En fait la i30 Fastback est bien de son temps et dans l’esprit de nombreuses voitures asiatiques venues du Japon, de Corée du Sud et de Chine. Bref rien de neuf sous le soleil mais un design agréable et une jolie allure dans cette version de présentation en finition Haut de Gammes et posée sur des grandes roues.

Une compacte bon teint

La Hyundai i30 Fastback arbore des flancs plus travaillés que ceux de la version Hatchback avec deux plis de carrosserie qui étirent visuellement la voiture et la dynamisent notamment grâce à des ailes arrière marquées associées au becquet intégré en bout de hayon. La face avant est sans aucune surprise puisque c’est celle de la berline 5 portes.
Avec 12 cm de plus que la version Hatchback (4.46 m vs 4.34 m), une hauteur totale de 1.43 m et une largeur fr 1.80 m mais avec le même empattement long de 2.65 m, la nouveauté se veut plus statutaire et agréable pour le voyage mais aussi plus accueillante pour les bagages puisque le coffre voit son volume passer de 395 à 450 dm3 (+55 dm3) ce qui permet d’emporter plus de bagages… de luxe !

Outre la ligne dynamisée, cette Hyundai « bon teint » assure vouloir proposer à la clientèle un comportement routier de bon niveau. Le constructeur annonce avoir durci les suspensions de 15%, abaissé la garde au sol de 5 mm et il nous explique que le développement et le réglages des trains roulants (direction, suspension, freins) ont été fait sur le circuit du Nurbürgring en parallèle de la mise au point de la i30 N.
Malgré cette annonce Hyundai assure que le niveau de confort a été préservé et que son coupé 5 portes et que les passagers apprécieront de faire des kilomètres à bord de cette nouvelle version de la i30.

Le classique c’est chic

L’habitacle en revanche est sans surprise aucune puisqu’il reprend l’ensemble du mobilier de la i3 Hatchback 5 portes que nous connaissons. Il n’y a pas grand chose à dire sur cet espace à voyager qui est propre, classique, bien fait et aux standards du moment mais hélas il ne change pas de ce que l’on connait sur les berlines et breaks i30. Pas même quelques inserts boisés, colorés ou en fibre de carbone. Seuls le noir, quelques touches de gris alu et encore du cuir noir sont au programme de l’intérieur de la i30 Fastback. Probablement qu’en Corée du sud cela est le signe du luxe mais sur une berline compacte, fut elle déguisée en coupé 5 portes par le marketing, cela fait triste et austère au point de faire passer l’habitacle d’une Golf pour coloré et chaleureux.
Si Hyundai n’a pas encore détaillé les niveaux de finition et les dotations en équipements du modèle, le constructeur coréen promet le nécessaire et même plus et il va bien falloir cela pour espérer aller chasser sur les terres de la Mercedes-Benz CLA.

Mécaniquement, la nouvelle i30 Fastback annonce pour l’instant trois motorisations, deux en essence et une en diesel. Autant dire qu’ici aussi on reste dans le segment C et Hyundai ne fait pas dans le luxe et la performance pour cette nouveauté.
La i30 FB 2018 sera disponible à la vente avec les moteurs suivants :

  • L3 1.0 L T-GDi 120 ch, 134 Nm, BVM6
  • L4 1.4 L T-GDi 140 ch, 172 Nm, BVM6 ou DCT7
  • L4 1.6 L CRDi 136 ch, 280 Nm, BVM6 ou BVA6

Au final, rien de bien neuf au chapitre mécanique et si cette offre cible clairement le coeur du marché, elle est similaire à celle qui existe sur la i30 5 portes et qui existera sur le nouveau SUV Kona. On attendait plus pour cette i30 Fastback avec notamment une motorisation essence forte de 170-175 ch et un diesel de 150 ch. Si le succès est au rendez vous, on peut espérer des motorisations plus pêchues pour ce modèle qui se rêve en haut de gamme du segment C inspiré par la CLA…

La i30 Fastback en vidéo

A revoir dans quelques mois sur la route lors des premiers essais officiels. Pour retrouver notre essai de la Hyundai i30 Hatchback ou 5 portes, c’est par là.

Via Hyundai, Youtube.


Commentaires

Plus d'articles