Notre troisième galerie de la semaine s’intitule « Genève 2017 toutes les photos des italiennes » et l’on se prend forcément à rêver de Dolce Vita, de sportivité, de bon goût et de luxe à l’italienne… et un peu aussi de spaghetti al funghi. Mais tout cela reste malgré tout à nuancer car toutes les marques italiennes présentes à Genève (enfin disons toute la marque italienne FCA via les blasons de son groupe et Lamborghini) n’étaient pas à pareille fête. On trouvait certes de jolies nouveautés fraiches et pimpantes (pas forcément en première mondiale cependant) mais on trouvait aussi, et surtout, pas mal de séries spéciales ne masquant que très partiellement le manque cruel de renouvellement à se mettre sous la dent.Chez Abarth la 595 adoptait une « race attitude » encore un peu plus féroce avec la version Pista mais surtout encore plus féroce que féroce avec la 695 XSR Yamaha. D’authentiques petites bombinettes qui font mal aux vertèbres et c’est pour ça qu’on les adore.

Chez Alfa Romeo les rumeurs nous promettaient une Giulia coupé, une Giulia break (une Giulia PHEV ? Une Giulia ZE ? …) et on a eu, comme prévu, un Stelvio. Première européenne pour le SUV du Biscionne sur lequel repose désormais pratiquement tout l’avenir de la marque et qui dispose indéniablement de sérieux arguments. Reste qu’il lui faudra s’imposer sur un marché où la concurrence est de plus en plus sévère avec une image de marque sans avenir clairement défini et dont on ne sait plus trop quoi penser.

Chez Fiat c’était le salon de la série spéciale pour tous. Avec la 124 Spider America tout d’abord, la 500 X S-Design ensuite mais aussi la Tipo S-Design, la 500 L S-Pack, la 500 Mirror et pour couronner le tout la 500 60e anniversaire… Spécial !

Une nouveauté chez Ferrari c’est toujours quelque chose de rare même s’il faut aussi reconnaitre qu’à Genève on est plutôt gâté de ce côté puisque le salon y a souvent eu droit par le passé. 2017 ne dérogeait pas à la règle avec la révélation de la 812 Superfast qui vient remplacer la F12 Berlinetta. Inutile de préciser qu’elle avait un certain succès auprès des visiteurs.

On termine notre tour d’horizon des italiennes avec le stand Lamborghini et ses deux nouveautés : la fameuse Huracan Performante, très fière de son résultat au Nürburgring et, à ses côtés, l’Aventador S elle aussi caractérisée par des évolutions aérodynamiques importantes.

Page 1 : Abarth – Alfa Romeo – Fiat
Page 2 : Ferrari – Lamborghini

Abarth

Alfa Romeo

Fiat


Commentaires

1 2
Plus d'articles