Encore un concept-car autonome ! Mais après les Audi Aicon et Renault SymbioZ, place à un gabarit plus raisonnable puisqu’il est question du concept Smart Vision EQ.

Smart Vision EQ Concept : pas de volant, pas de pédales

On découvre donc la vision du constructeur en ce qui concerne sa perception de la mobilité urbaine à l’horizon 2030. Plus de volant, ni de pédales : c’est la Smart Vision EQ Concept qui vous conduit. En effet, celle-ci met en avant une autonomie de niveau 5, et propose de vous transporter, seul ou en tandem. Il y a donc une délégation totale à l’intelligence artificielle. Par ailleurs, la Smart Vision EQ Concept offre aussi la possibilité de circuler sans personne à bord, pour venir vous chercher notamment.

A l’extérieur, la voiture est reconnaissable à son écran de 44 pouces, qui vient remplacer la calandre. Cet écran permet à la Smart Vision EQ Concept de communiquer avec son propriétaire, mais aussi avec son environnement extérieur. Longue de 2,69 m, comme la Smart Fortwo, la Vision EQ Concept possède des portes (vitrées) à ouverture en élytre. Des portes qui, une fois ouvertes, donne accès à une banquette et une dalle 24 pouces en guise de tableau de bord.

Electrique, bien sûr

Le concept embarque une motorisation 100% électrique (la puissance n’est pas communiquée) alimentée par une batterie de 30 kWh rechargeable par induction. Selon Smart, la Vision EQConcept se dirige automatiquement vers une zone de recharge lorsque les batteries sont vides, et peut en faire de même vers un garage lors des opérations de maintenance.


Commentaires

Plus d'articles