La BMW Série 8 était à l’honneur sur l’immense stand BMW, en se payant même le luxe d’être présentée en deux exemplaires parmi les très nombreuses nouveautés apportées par le bavarois. Au programme : un très joli concept et une version de course radicale.

Show car, mais pas trop

Le concept Série 8, déja vu à la Villa d’Este fin mai prenait ici son premier vrai grand bain de foule. Arborant une sublime teinte bleue nuit, ce dernier préfigure plutôt fidèlement celle qui fera son apparition en version de production dans quelques mois, en coupé mais aussi en cabriolet, et qui marquera le grand retour du chiffre 8 chez BMW après sa disparition « brutale » en 1999. Enlevez les jantes surdimensionnées, la peinture extrêmement travaillée et quelques autres menus artifices et vous aurez alors sous les yeux l’auto qui viendra chipper la place de l’actuelle Série 6 dans la gamme du constructeur à l’hélice.

En plus de ce changement d’appellation, la Série 8 inaugurera un nouveau langage de style, avec des « doubles-haricots » toujours plus grands mais avec une forme plus complexe qu’auparavant, des lignes plus sculpturales, notamment sur le profil, ainsi qu’un nouvel agencement de la planche de bord.

Une version M a d’ors-et-déjà été annoncée et teasée, nous n’avons donc plus qu’une hâte : qu’on nous la présente !

Va y’avoir du sport

La M8 va donc faire son apparition l’année prochaine, mais BMW n’aura pas attendu sa révélation pour présenter sa déclinaison compétition baptisée M8 GTE. Exposée à côté de sa sœur jumelle moins turbulente, la M8 GTE se montre dans sa livrée définitive qui écumera les circuits dès le début d’année prochaine, avec un engagement officiel en IMSA et WEC. Elle permettra ainsi à la marque à l’hélice d’effectuer son grand retour aux 24 Heures du Mans ! Équipée d’un V8 4.0l biturbo de 500 ch associé à une boite séquentielle à 6 rapports, la M8 GTE et ses 1220 petits kilos devront se frotter aux redoutables Ferrari 488 GTE et autres Ford GT dans les multiples courses animant les 2 championnats auxquels elle participera.

Rendez-vous est pris fin janvier aux 24 Heures de Daytona pour assister à ses débuts officiels en compétition.

Crédits photos : Romain Bresadola et Eddy P. pour TheAutomobilist.fr


Commentaires

Plus d'articles