Dévoilé officiellement il y a trois semaines, le T-Roc, nouveau B-SUV de Volkswagen, joue les vedettes sur le stands du constructeur allemand. Il profite de l’occasion pour se présenter au public dans une tenue à l’esprit sportif, la finition R-Line.

Comme c’est devenu une habitude au sein de la gamme Volkswagen depuis quelques années, la version R-Line est généralement un modèle qui privilégie le flacon à l’ivresse en adoptant un kit carrosserie plus ou moins sportif mais toujours sensé dynamiser l’apparence du modèle.

Pourtant pour ce T-Roc, le kit R-Line apparait plus discret que de coutume et semble se contenter d’un service minimum qui comprend notamment quelques pièces et joncs chromés, des jupes latérales spécifiques dans la teinte de la carrosserie, des feux arrière assombris quelques logos R apposés sur la calandre et les ailes et « pissétout »…
Bien peu de chose au final pour une finition qui se veut sportive et on espérera que la tarification sera en rapport avec la dotation et non avec le niveau de finition. Les amateurs du genre, regretteront surement l’absence de chassis surbaissé ou de jantes alu spécifiques.

Dans l’habitacle, Volkswagen annonce la présence de sièges sport, d’un volant sport multifonction avec méplat, d’un pédalier sport en alu et d’une sellerie spécifique agrémentée de surpiqures bleues ce qui n’a rien de surprenant quand on a à l’esprit que c’est la couleur de la division R de Volkswagen.

Le Pack R-Line sera proposée avec l’ensemble des motorisations du T-Roc, à savoir le L3 1.0 L TSI 115 ch, le L4 1.5 L TSI 150 ch, L4 2.0 L TSI 190 ch, L4.6 L TDI 115 ch, L4 2.0 L TDI 150 ch et L4 2.0 L TDI 190 ch.

La tarification de cette finition R-Line n’est toujours pas connue et il faudra patienter jusqu’à la commercialisation du T-Roc pour en apprendre plus.

Via Volkswagen.


Commentaires

Plus d'articles