A l’image de ce qui se passe dans d’autres sports comme le tennis, le golf, le rugby et bien sur le football [ndla : Ligue 1 Conforama], la Formula E accueille ce jour son premier sponsor titre. La société Formula-E et son patron Alejandro Agag ont officialisé ce jour la signature d’un contrat de « naming » avec la société ABB. Dans le cadre de ce nouveau partenariat, la Formula-E devient dès à présent l’ABB Formula-E.

Cet accord permet ainsi à la Formula-E de s’associer avec l’importante société helvético-suédoise ABB qui est un des acteurs majeurs des technologies de l’énergie et de l’automation à l’échelle du monde.

Si on en croit le média anglais Sky, le montant de ce partenariat-titre est de l’ordre de 15 millions de dollars par saison (12.55 millions d’euros). Ce contrat de partenariat devrait porter sur plusieurs années mais rien n’a réellement filtré au sujet des clauses de l’accord durant la cérémonie qui se déroulait à Londres à la Saatchi Gallery.

Si on se fie aux premières images officielles, le nom ABB devrait être visible sur les ailerons avant et arrière de toutes les monoplaces engagées dans cette électrisante série du sport automobile mondial.

Bien sûr les protagonistes de l’affaire y sont allés de leur petite phrase pour l’éternité.
Alejandro Agag, PDG de la Formula-E de dire : « C’est un jour historique. C’est la première fois qu’un championnat monoplace de la FIA a un sponsor titre. C’est un honneur pour moi d’accueillir ABB comme partenaire titre du championnat, avec son histoire et son expertise dans le champ de l’électrification et des technologies numériques. Nos deux entreprises sont synonymes de repousser les limites du possible. »
Ulrich Spiesshofer, le patron d’ABB de continuer : « Aujourd’hui, deux pionniers s’unissent. ABB et la Formule E sont une alliance naturelle au premier plan de l’électrification et des technologies numériques. De concert, nous écrirons la prochaine phase de ce sport enthousiasmant et encouragerons ces écuries à haute performance. »
Enfin est venu le temps de la bénédiction du patron de la FIA, Jean Todt qui a conclu les speechs en disant : « Bien que le championnat soit encore à ses balbutiements, de nombreux constructeurs sont actuellement ou seront prochainement impliqués dans le championnat de Formula-E tels qu’Audi, Jaguar, Nissan, BMW, Mercedes et Porsche. La mise en place de cet accord de sponsor titre est un signe fort et la preuve de l’attractivité du championnat. Cela contribuera à son développement et à son expansion ». 

Derrière les beaux discours de circonstances sur le merveilleux monde de la Formula-E et de son avenir quasi éternel, on verra surtout dans la mise en place de ce partenariat une affaire de business et le moyen à la formule électrique de se donner un peu d’air pour sa trésorerie.
L’occupation des ailerons et du nez des autos par le logo ABB pourrait à moyen terme causer quelques crispations chez les sponsors des marques qui aiment beaucoup ces emplacements très visibles.

Via Formula-E, FIA, ABB, F1only.


Commentaires

Plus d'articles