Dévoilé durant l’automne dernier, le Ford EcoSport se montre ici et là avant d’arriver sur ses différents marchés. Nous l’avions découvert au printemps au Salon de New York dans ses spécifications américaines. Nous savons aussi depuis quelques mois que le nouvel EcoSport 2018 en spécifications européennes ne viendra plus d’Inde mais de l’usine Ford implantée à Craiova en Roumanie. Le petit SUV va y prendre la succession du minispace B-Max dont la carrière s’arrêtera avec l’arrivée de l’automne.

Chez Ford comme chez les autres constructeurs, les SUV font un malheur et prennent la place de modèles existants, notamment parmi les minispaces qui sont un genre en voie de disparition.
Aussi Ford prépare t’il actuellement la présentation de l’EcoSport Spec Euro au salon de Francfort mais aussi sa gamme européenne qui sera mise sur le marché en fin d’année soit un an après la présentation initiale du modèle.

Ce jour nous sommes en mesure de vous dévoiler la gamme qui sera disponible à la vente sur le marché français dans quelques mois.

Les motorisations et transmissions

Le nouveau EcoSport 2018 arrivera sur le marché français avec quatre motorisations essence et diesel organisées autour de deux blocs, le 1.0 L EcoBoost et le 1.5 L TDCI. Des boites de vitesse à 6 rapports et une BVA seront au programme ainsi qu’une transmission à 4 roues motrices qui sera présente uniquement avec une « grosse » motorisation et la finition supérieure. Le B-SUV de Ford sera proposé avec les moteurs suivants :

  • L3 1.0 L EcoBoost 125 ch, 170 Nm, BVM6, FWD
  • L3 1.0 L EcoBoost 125 ch, 170 Nm, BVA6, FWD
  • L3 1.0 L EcoBoost 140 ch, 180 Nm, BVM6, FWD

 

  • L4 1.5 L TDCI 95 ch, 215 Nm, BVM6, FWD
  • L4 1.5 L TDCI 125 ch, 270 Nm, BVM6, AWD

On notera ainsi que si les blocs moteurs sont peu ou prou les même que sur la gamme actuelle, ils passent tous à la boite de vitesse à 6 rapports. Le moteur L4 1.5 L Ti-VCT 112 ch passe à la trappe et il n’est pas certain qu’il soit remplacé même si des bruits de couloirs veulent que le nouveau L3 1.5 L EcoBoost arrive dans une version « pêchue » en 2019. A vérifier toutefois !
L’arrivée de la transmission AWD avec le gros moteur diesel est une surprise plutôt agréable à l’heure où l’immense majorité des B-SUV n’existe qu’en version FWD ou traction.

Les finitions et équipements

Actuellement l’EcoSport est proposé avec les finitions Trend, Titanium et Titanium S. Deux d’entre elles disparaissent et seule la finition d’entrée de gamme perdure puisque les niveaux 2 et 3 sont respectivement remplacés par les finitions Executive et ST-Line en phase avec ce que propose le constructeur à l’ovale bleu sur ces autres modèles.
Nous allons détailler rapidement la dotation de chaque niveau de finition et c’est par ici :

  • Trend : feux diurnes à leds, antibrouillard, jantes en 16 pouces avec enjoliveurs (les jantes alu sont disponibles dans le cadre d’une option à 0€), vitres teintées, climatisation manuelle, LVE Av et Ar, installation audio avec radio, port USB et 6 HP, système Bluetooth, écran central de 4.2 pouces et console centrale longue
  • Executive : Trend + rails de toit longitudinaux, jantes alu en 16 pouces, écran TFT 8 pouces, SYNC 3 sans système de navigation (le GPS est proposé en option à 0€), aide au stationnement arrière, rétroviseurs extérieurs rabattables électriquement, climatisation automatique régulée, sellerie bi-matière Cuir/Tissu
  • ST-Line : Executive + jantes alu 17 pouces, toit et coques de rétroviseurs noirs brillants, système Keyfree, rails de toit noirs, chassis sport légèrement surbaissé, habillage et inserts spécifiques, sellerie bi matière Cuir/Suèdine

L’EcoSport 2018 sera disponible avec 18 livrées de carrosserie dont 3 sans supplément (Blanc Glacier, Bleu Abysse, Rouge racing). Parmi les autres teintes, on compte 7 nouveaux coloris (Noir shadow, Gris lunaire / Orange Tiger eyes, Bleu Lightning, Burnished glow, Silk, Magnetic grey, Blanc platinium, Rouge rubis).

Au chapitre des nouvelles options qui seront proposées à la clientèle, on découvre le B&O Play, l’attelage, les jantes alu en 17 et 18 pouces, le BLIS (Blind Spot Information System), les phares au xénon New Gen, l’aide au stationnement et l’arrivée d’une option qui fera plaisir à certains, le toit ouvrant. 

Bien sur le Ford EcoSport 2018 profite du restylage qui le met en phase avec le style des autres modèles de la marque, d’un nouveau mobilier de bord, de liaisons au sol revues et dans la même veine que celles des autres autos du constructeur américain qui est aujourd’hui parmi les bons dans ce domaine.
Si on en croit les documents, Ford prévoit pour les premiers mois de commercialisation, le mix de finitions (avec moteur 125 ch) suivant :

  1. Trend (entrée de gamme) : 10%
  2. Executive (milieu de gamme) : 60%
  3. ST-Line (haut de gamme à l’esprit sportif : 30%)

Les tarifs ne sont pas encore disponibles mais cela ne saurait tarder mais ils devraient l’être  avant la fin des vacances d’été notamment si le constructeur veut disposer d’un porte feuille de commandes suffisant au moment de la mise sur le marché du modèle.

L’EcoSport 2018 en vidéo

Pour retrouver notre essai du Ford EcoSport 2015, c’est par ici.

A revoir dans quelques semaines avant les essais officiels.

Via Ford


Commentaires

Plus d'articles