La semaine passée, le patron de Ferrari (et accessoirement de FCA) a fait de nombreuses déclarations et ce sans attendre le 1er juin prochain, date de la grande conférence qui annoncera le nouveau plan Marchionne pour les marques du groupe industrialo-automobile. 
Pour revenir à Ferrari, Sergio Marchionne a fait de nombreuses déclarations. Cela va du WEC à la Formula E en passant par la F1 et du SUV à l’hybridation en passant par la 250 GTO.
Mais diantre direz vous,  que vient faire une des plus mythiques et des plus prestigieuses voitures de l’histoire de l’automobile dans une conférence de presse dédiée à l’actualité ? 
Pour avoir une première idée, il faut se tourner en direction de l’autre coté de la Manche et plus précisément de Coventry. Vous avez deux minutes. 

Ainsi, s’adressant aux journalistes présents, le patron de Ferrari, Sergio Marchionne, a assez clairement indiqué à l’assemblée que la légendaire 250 GTO (39 exemplaires produits) pourrait revenir en production dans les prochaines années.
Marchionne explique vraiment apprécier la démarche engagée par Jaguar et la reconstruction des Type E Lighweight « manquantes », des XKSS et de la série de 25 unités de la Type D qui va être remise en production dans les prochains mois.
Aston Martin suit le même chemin avec la DB4 GT, alors pourquoi pas Ferrari avec 250 GTO ?
C’est ce que laisse clairement entendre Sergio Marchionne qui dit réfléchir et travailler sur ce dossier difficile et ardu. Il précise que réinventer, ou plus justement reproduire la Ferrari 250 GTO est un très gros défi mais on sent que l’appât du gain financier est une des motivations du patron de la firme de Maranello. Cette faim de business doit d’ailleurs être la principale raison de l’existence de ce projet de Nuova 250 GTO.
Sergio Marchionne travaillerait actuellement à la recherche de chassis utilisables ou au moyen de refabriquer une structure identique à l’originale. Mais il concède aussi qu’il sera encore plus difficile de trouver le fameux V12 Colombo… à la cylindrée unitaire de 250 cm3.
Il n’est toutefois pas sur que des propriétaires attachés à leur auto et à sa valeur soient enclin à la dépecer pour créer une « resucée » de Ferrari 250 GTO façon millésime 2022. 

Sergio Marchionne a donc lancé le projet, trouvera t-il une adhésion chez les riches collectionneurs, les ferraristes et les amateurs, rien n’est moins sur.
Reste que le patron de la prestigieuse marque automobile italienne nous donne rendez vous dans quelques années pour faire le point, et ce sera surement pour nous annoncer l’arrivée de la Nuova Vecchia Ferrari 250 GTO.

Via TopGear, ForumFerrari.


Commentaires

Plus d'articles