Né en 2012 et implanté à Hambledon dans le Hampshire en Grande Bretagne, le petit constructeur Elemental Motor Company, s’est lancé dans le développement et la production du roadster le plus sportif du marché homologué pour la route. Avec un tel projet, l’équipe d’Elemental veut s’attaquer directement au tenant de ce mini marché, une autre firme britannique, Radical.

C’est à la fin printemps dernier et surtout au Festival of Speed de Goodwood, qu’Elemental s’est fait connaître en présentant officiellement son roadster Rp1. Propulsé par un L4 2.0 L turbo fort de quasiment 325 ch, 450 Nm associé à une boite de vitesse séquentielle JFR6 à 6 rapports signée Hewland, profitant d’un poids contenu de seulement 540 kg, d’un appui aérodynamique de près d’une tonne à 241 km/h et capable de passer de 0 à 100 km/h en moins de 2.9 secondes, le petit roadster anglais devrait se lancer à l’assaut du grand ‘Ring l’an prochain avec un objectif avéré : Déloger la Radical SR8LM et son temps canon de 6 min 48 secondes de la première place du Top 100 des Lap Time sur le Nürburgring.

Si le projet est bien sur les tablettes d’EMC, il reste maintenant au constructeur d’Hambledon à faire des sessions d’essai sur la Nordschleife, à effectuer les bons réglages et surtout à trouver le bon pilote qui emmènera la petite anglaise sportive tout en haut de la hiérarchie car il va déjà falloir faire mieux que les 5 premières du classement qui sont :

  1. Radical SR8LM : 6 min 48 sec en 2009
  2. Radical SR8 : 6 min 56 sec 08 en 2005
  3. Porsche 918 Spyder : 6 min 57 sec en 2013
  4. Lamborghini Aventador LP 750-4 SV : 6 min 59 sec 73 en 2015
  5. NextEV Nio EP9 : 7 min 05 sec 12 en 2016

A suivre en 2017 notamment sur le mythique circuit allemand mais aussi peut être sur la route car avec un prix de vente annoncé de 82.250£ (96.525€), ce petit roadster anglais est très cher dans cette version ultime de 325 ch ce qui ne devrait, hélas, pas faciliter sa diffusion.

Via Autocar, Elemental Motor Company.


Commentaires

  1. seb says:

    Je n'avais jamais pris le temps d'aller sur leur site mais là j'ai un peu halluciner.
    Il y a 2 marques britanniques qui sont sur le même segment et qui viennent d'arriver. Elemental et Zenos.
    Quand on regarde qui travail pour Zenos, on se dit qu'ils ont du potentiel. Les deux créateurs viennent de Caterham et Lotus, ce sont quand même des références dans le domaine du Light is Right. On ne se fait pas d'illusion, ils savent ce qu'ils font et ça doit donner un sacré beau jouet.
    Quand on regarde qui travail chez Elemental, on comprend comment elle peut avoir 1 tonnes d'appuis aréo à 240 malgré son petit gabarit et son absence d'aileron surdimensionné. Les 2 créateur viennent de la F1, et plus particulièrement de l'aéro, sans parler des supercars sur lesquels ils ont travaillés, et le reste de l'équipe est du même ordre coté supercar.
    Ça va envoyer du lourd.
    Quand on regarde une Radical, on se demande comment ça peut rouler sur la route. C'est un proto du Mans échappé du circuit. Rien qu'à la regarder on sait que ça marche et que ça tient la route. Pour l'Elemental on voit un jouet pour grand, on ne se doute pas que c'est une vrai formule 1. Cellule de survie en carbone aux normes FIA (plus stricte que l'EuroNCAP?) et appuis aéro de fou (à 240 elle peut rouler au plafond). J'imagine qu'elle est beaucoup plus facile à vivre que la Radical et elle est surtout beaucoup plus passe partout (tout est relatif, c'est quand même moins discret qu'une 911 Turbo grise :wink: )

    Vous l'essayez quand? ^^

Continuez la discussion sur le forum The Automobilist

Participants

DERNIÈRE ACTUALITÉ
DERNIÈRE ACTUALITÉ
Entre politique, diplomatie, "trumprie", intimidation, business et petits accords entre amis, GM est au centre, depuis quelques semaines, de toutes les attentions...