Le véhicule du futur selon Audi est autonome… et sans volant ni pédales. Tour d’horizon de l’Audi Aicon Concept, présenté au salon de Francfort 2017.

Une limousine à l’allure de monospace bas : voilà comment on pourrait décrire, brièvement, l’Audi Aicon Concept. On ne dirait pas, mais la dernière production du constructeur aux anneaux mesure 5,44 m de long et avance un empattement de 3,24 m.

Un intérieur on-ne-peut-plus habitable

Alors avec un tel empattement, forcément, il y a de la place à bord. C’est d’ailleurs le but, puisque l’Audi Aicon ne se conduit pas. C’est elle qui vous conduit, mais nous y reviendrons. A bord, donc, l’Aicon Concept est dotée d’une banquette pour les passagers arrière, tandis qu’à l’avant, il y a deux fauteuils qui peuvent se retourner.

Autonomie de niveau 5

Mais là n’est pas le principal attrait de ce nouveau concept-car Audi. L’Aicon Concept serait en effet capable de naviguer seule et de déjouer les pièges de la circulation. Pour ce faire, elle sait communiquer avec son environnement extérieur grâce à ses diodes électroluminescentes tridimensionnelles et ses écrans OLED dispatchés sur sa carrosserie. Parmi les messages « communicables », son intention d’accélérer ou de ralentir, par exemple.

Pour vous dire, l’Aicon Concept est tellement « automatisé » qu’il peut se passer de phares et faire confiance seulement à ses caméras infrarouges et ses radars. Une vraie navette spatiale, motorisée par quatre moteurs électriques qui donnent une puissance combinée de 354 ch (et un couple de 550 Nm). La tension de 800 volts permet une recharge de 80 % de la batterie en 30 minutes.

Avec ce concept-car, Audi nous libre ainsi sa vision du véhicule de demain, qui est, comme l’on pouvait s’en douter, 100% autonome. Même le volant et les pédales n’ont plus leur place à bord !

Quoi qu’il en soit, pour découvrir l’Audi Aicon Concept en vidéo, c’est ci-dessous :


Commentaires

Plus d'articles