En 2016, Harald Krüger, le patron du groupe BMW annonçait un partenariat avec Intel et Mobileye afin de développer et de produire une voiture électrique 100% autonome dès 2021. Le programme iNext était né.
Il y a deux ans, BMW souhaitait d’emblée oublier les véhicules autonomes de Niveaux 1, 2 et 3 pour aller directement à la voiture autonome de Niveau 4 (aucune intervention du « conducteur ») et même de Niveau 5 (circulation du véhicule sans conducteur). Depuis les choses ont évolué et sûrement un peu changé.

A l’époque, les trois partenaires disaient vouloir présenter un premier véhicule d’essai début 2017, avant la mise en place de flottes de test à la fin de la même année. Nous sommes au cinquième mois de l’année 2018 et le projet BMW iNext n’a pas encore mis de flottes de VAE sur la route.

Si le projet avance, il pourrait bien et fort logiquement être moins complexe et nettement moins autonome mais plus réaliste. C’est dans ce sens que le patron de BMW s’est adressé à une assemblée d’actionnaires réunie à Munich et qu’il a présenté un premier dessin de ce que sera la BMW iNext qui sera dévoilée en 2021.
Le dessin nous dévoile un véhicule qui semble reprendre des éléments du style des iBMW actuelles mais l’apparence fait à la fois penser à une sorte de break de chasse croisé avec un SUV… en fait et pour faire simple, une sorte de crossover !
Ligne de caisse haute, passages de roues musclés et dessin du vitrage inspiré par celui de la calandre BMW (si si) sont au programme de cette future BMW iNext.

Nous savons aussi que le constructeur munichois dévoilera avant la fin de l’année un nouveau concept car de la lignée « Vision » (Vision Next 100, iVision Dynamics) dont l’allure sera proche de ce dessin et de fait, de la future iNext 2021.

Le patron de BMW a par ailleurs annoncé qu’elle sera produite dans le berceau industriel du groupe automobile, à savoir l’usine de Dingolfing.

Via BMW.


Commentaires

Plus d'articles