Audi, comme les autres marques du groupe Volkswagen, profite de l’ouverture de la Wörtherseetreffen 2017 pour mettre en avant ses nouveaux modèles, ses nouvelles versions dans une ambiance festive et chaleureuse. La marque aux anneaux et celle de Wolfsburg vont tenter durant ce grand weekend de faire un peu oublier les suites du Diesel gate et présenteront aux amateurs quelques nouveautés. Parmi celles ci, il y a la nouvelle Audi A5 Sporback g-tron qui vient se montrer en Autriche dans une livrée sportive et annoncer son arrivée sur le marché allemand.

L’Audi A5 Sportback g-tron, nouvelle ?

Non, l’Audi A5 Sportback g-tron n’est pas tout à fait une nouveauté. Ce qui est nouveau ici, c’est sa livrée et sa mise sur le marché. Pour le reste cette A5 Sportback au GNV, bicolore mais sans coupe franche, reprend l’intégralité des éléments mécaniques présentés en octobre dernier lors du Mondial de l’Automobile de Paris.

Avec l’arrivée de cette version au gaz, le constructeur d’Ingolstadt complète son offre GNV qui comprend déjà les A3 et A4 g-tron. Si sur les rives de la Wörthersee, l’A5 au gaz naturel se fait aguichante, il n’en sera pas de même dans quelques semaines lors de son arrivée en concession. Comme annoncé l’automne dernier en France, l’A5 Sportback g-tron sera quasiment similaire à toutes les autres A5 et ne s’en distinguera que par la présence du logo g-tron à l’arrière. Pour le reste, elle sera identique aux versions Base, Sport ou Design vendues en Allemagne.
Le modèle exposé à la Wörthersee profite d’une livrée bicolore noir mat/bleu façon nid d’abeille, de quelques décorations et logos bleus, d’étriers de freins renforcés peints en bleu, d’un châssis sport surbaissé et de jantes alu en 20 pouces empruntées à la grande A7 (Jantes Alu forgées 5 branches en W contrastées gris, partiellement polies) chaussées de pneumatiques pneus Pirelli P Zero en 265/35 R20.
L’habitacle profite notamment d’une belle sellerie cuir/alcantara gris avec surpiqures contrastées bleues, d’un éclairage d’ambiance bleuté et d’inserts en fibre de carbone sur le mobilier (planche de bord, console centrale, contreportes).

Quelques explications techniques

Mécaniquement on retrouve le moteur L4 2.0 L TFSI fort de 170 ch et 270 Nm. Ce moteur 2.0 L TFSI dispose de pistons et soupapes spécifiques qui en font un groupe propulseur parfaitement adapté à à un fonctionnement au gaz naturel. Par ailleurs pour ce moteur qui est une évolution du moteur à cycle Miller Audi a développé un nouveau processus de combustion séparé afin d’en optimiser l’agrément.

L’A5 Sportback g-tron profite d’un nouveau module spécifique monté à l’arrière. Il est composé d’un cadre comprenant 4 réservoirs de gaz cylindriques de différents formats renforcés par de la CFRP ainsi que de la FRP et un réservoir à essence d’un volume de 27 L. Le pression dans les bonbonnes est de 200 bars. Les réservoirs sont prévus pour résister à plus de 300 bars.
L’implantation de ce cadre a imposé à Audi le déplacement de la batterie du coffre vers le compartiment moteur. Cela est possible notamment grâce à l’utilisation d’une batterie compacte de nouvelle génération.

N’ayant pas les écorchés de l’A5 Sportback g-tron, voici ceux de l’A4 Avant B9 g-tron équipée du même système et de la même motorisation :

Cette Audi A5 au GNV dispose d’une bonbonne de gaz de 19 kg qui offre une autonomie moyenne (cycle NEDC) d’environ 500 km. Le réservoir d’essence permet pour sa part de parcourir quelques 450 km. L’Audi A5 Sportback g-tron revendique en fait la même autonomie totale que l’A4 g-tron, c’est à dire environ 950 km. Bien évidemment, la commutation vers  l’essence s’effectue automatiquement lorsque le niveau de gaz est trop bas. En fait cela se passe dans la douceur dès que le niveau de gaz dans le réservoir atteint la masse de 0.6 kg (10 bars). Les deux bouchons de remplissage, un pour le gaz et un pour l’essence, se situent derrière une seule et même trappe.
Pour ce qui est de la consommation de gaz naturel, la moyenne officielle devrait s’établir aux alentours de 3.8 kg/100 km pour un niveau d’émissions de CO2 inférieur à 100 g/km. La Vmax devrait s’établir aux environs de 220-225 km/h et l’exercice du 0 à 100 km/h devrait être expédié en 8.5 secondes.

Un peu de promo vidéo

Audi ne communique aucune tarification allemande pour l’instant et il n’est pas prévu que ce modèle en version « stock » vienne en France.

Via Audi, Youtube.


Commentaires

Plus d'articles