Vous le savez, Citroën met en vente une petite partie des véhicules de son patrimoine le 10 décembre 2017, François vous en a déjà parlé ici et a réalisé une riche interview des protagonistes avec nos amis de C-Forum. Parmi la diversité de voitures, maquettes ou prototypes, figure un véhicule qui a retenu mon attention. Non, je ne parle pas de la Xantia Activa V6 qui me fait de l’œil (pas de toit ouvrant et grise, je la laisse à un néerlandais qui en connaîtra la vraie valeur…). C’est une Citroën Xsara qui m’a interpelé : pas n’importe laquelle, puisqu’il s’agit d’un des prototypes de la Citroën Xsara Dynalto. Une longueur d’avance sur la concurrence, une technologie encore rare en 2017… et pour autant abandonnée la veille de sa mise en production en 1999. Et si on revenait sur cette maladie qu’a PSA à étouffer son génie ?

Vous n’imaginez pas tout ce que Claudia Schiffer peut faire pour la Xsara

1997, Claudia Schiffer ne roule pas encore pour Opel mais s’essaie au crash test à bord de la Xsara pour en vanter la sécurité passive : David Copperfield a certes plein de tours de magie, mais la pub est réalisée sans trucage. Il faut bien ça pour mettre en avant une auto certes bien exécutée mais sans innovation majeure et fortement malmenée par une concurrence européenne. La Golf IV commercialisée dans les jours qui ont suivi le lancement de la Citroën Xsara rappelle durement au segment des compactes que VW n’y est pas venu pour trier les lentilles. A défaut de briller, la Xsara creuse son sillon, portée par une variante break à succès [que Citroën a bêtement oublié de remplacer par deux fois, sans vouloir être désobligeant], et dans l’attente de son HDi salvateur en 1999, PSA mijote une innovation pour sa compacte.

Alors que Toyota a commercialisé sa première hybride en 1997, d’autres constructeurs s’intéressent de près au concept, à commencer par Citroën via les Saxo Dynavolt de 1998 et Xsara Dynactive en 2000. Mais PSA cherche une solution moins onéreuse pour diminuer la consommation et les émissions de ses voitures. L’idée est de faire le deuil d’un coûteux et encombrant pack de batteries. A la place, un système capable de couper le moteur lorsque ce dernier n’est pas nécessaire fait son apparition : vous ne rêvez pas, c’est tout simplement un Stop & Start à alterno-démarreur ! C’était la Xsara Dynalto. Si le système n’impressionne personne en 2017, il n’en reste pas moins rare à notre époque sur le marché où la plupart des stop&start fait appel à un système plus abordable mais moins efficace de démarreur renforcé.

Xsara Dynalto, précurseure des Stop & start

Dans le détail, le système Dynalto remplace l’alternateur et le démarreur par un seul composant nommé alterno-démarreur, donc, première mondiale en 1998. Il loge entre le moteur et la boîte de vitesses, profitant de son encombrement réduit. Comme son nom l’indique, il fonctionne à la fois en production de courant comme en moteur. Le Dynalto permet ainsi de fournir différentes tensions à bord du véhicule :

  • 12 V pour le fonctionnement des accessoires
  • 42 V stockés dans un accumulateur spécifique
  • 100 V pour le fonctionnement en moteur
  • 220 V pour le fonctionnement d’un accessoire électrique dans l’habitacle

Dans le cas du fonctionnement en moteur, le Dynalto permet différentes prestations :

  • Démarrage du moteur
  • Overboost pour conférer un surplus de puissance ponctuel de l’ordre de 8 ch
  • Stop & Start, que l’on connaît bien mais dans une définition relativement primitive : il n’agissait qu’après 2 secondes d’arrêt du véhicule. Cette fonction permettait une économie théorique de carburant de 20% en ville selon PSA et un redémarrage en un dixième de seconde

Le principe de fonctionnement est illustré dans cette vidéo qui date du temps où on était fraîchement champions du monde de foot :

Basée sur une Xsara 1.6 i Exclusive phase 1, agrémentée des jantes en alu 15 pouces Indianapolis de la version VTS sur certains exemplaires (et de 14 pouces ici), la Xsara Dynalto est une voiture verte au sens premier du terme. Bien entendu, il ne s’agissait pas du premier stop&start de l’Histoire : on se souvient de la Fiat Regatta ES (Energy Saving) qui a été la première voiture dotée d’une coupure moteur automatique en 1983 (la VW Polo Formula E de 1981 disposait d’une commande manuelle). Mais la Regatta n’a pas connu le succès. Pas plus que la seconde application d’un tel système avec la Golf III Ecomatic de 1994, rapidement abandonnée.

A nos actes manqués

Chez Citroën, exception faite de la C3 Stop&Start de 2004 (avec l’alterno-démarreur développé par Valeo) et mal mise en avant par les Chevrons, il faudra attendre 2010 et la seconde génération de C4 pour voir apparaître le système en grande série avec les versions e-HDi, pompeusement baptisées « Micro Hybrid » dans les discours des marketeux. Il s’est donc passé 6 ans entre la Xsara Dynalto et la C3 Stop&Start, mais surtout 12 ans entre ce prototype et la diffusion en grande série de l’équipement ! Et pourtant, il faut se rappeler que les prototypes de Dynalto tournaient et étaient extrêmement proches de leur industrialisation à l’usine de Rennes-La-Jannais…

La mise en production n’a finalement pas été validée par un PSA devenu frileux. Peur de concurrencer les HDi ? Manque de vision ? Non seulement PSA n’est jamais passé pour le précurseur des stop&start, largement répandus par d’autres concurrents comme BMW mais en plus, les bénéfices de l’alterno-démarreur sur le démarreur renforcé n’ont jamais été vantés (confort vibratoire, coupure moteur sous 20 km/h…).

Acte manqué pour PSA, c’est certain, tout comme la Xsara Dynactive dont nous vous avions parlé, sans compter les premier démonstrateurs hybride série basés sur des Peugeot 307 et des Citroën C4 HDi du milieu des années 2000… Ni même évoquer le système HybridAir du groupe français : n’en jetez plus…

Alors à défaut de refaire l’Histoire, il vous est quand même possible de vous porter acquéreur d’un morceau de la-dite Histoire. Une rare Xsara Dynalto est à vendre ce week-end à un tarif estimé à 3 000 €. Bon courage pour la faire homologuer. Au pire, elle décorera votre salon !

Via JP Russery, Citroënet.org.uk, Wikipedia.


Commentaires

Plus d'articles