Skoda se targuait il y a quelques jours d’avoir conçu le SUV 7 places le plus rapide du Nürburgring. Voici aujourd’hui un autre record, également attribué à un SUV du groupe VAG : celui du SUV de production le plus rapide de… Pikes Peak. Le Bentley Bentayga bat ainsi le Range Rover Sport SVR, ancien détenteur du titre.

Bentley Bentayga : quelques modifications pour Pikes Peak

Eh oui : dorénavant, les SUV concourent à des épreuves de sport automobile. C’est le cas du Bentayga. Pour l’occasion, Bentley a bien préparé son gros SUV, comme vous l’expliquait Arnaud le 19 juin. La masse de la voiture a diminué de 300 kg (pour atteindre les 2 tonnes) grâce à la disparition de certains équipements de confort notamment. Ceux-là ont été remplacés par un arceau cage de sécurité, des accessoires comme un coupe-circuit ou encore, un extincteur. Ce Bentayga de compétition profite également d’un siège conducteur baquet homologué FIA et un harnais de sécurité multipoints. A l’extérieur, nous remarquerons aussi quelques éléments en carbone.

Mécaniquement parlant, le moteur W12 de 6,0 L de cylindrée demeure (608 ch à 5250 trs/min et 900 Nm à 1250 trs), tout comme la BVA8 ou les 4 roues motrices. Seule la ligne d’échappement a été modifiée et provient des atelier de l’équipementier Akrapovic.

Bentley Bentayga : le SUV le plus rapide de Pikes Peak

L’épreuve s’est ainsi déroulée hier, le 24 juin. Piloté par Rhys Millen, le Bentley Bentayga a avalé les 19,93 km de la célèbre course de côte en 10’49″902. Ce temps place ainsi le SUV anglais devant un autre SUV anglais, le Range Rover Sport SVR, qui détenait le titre de SUV le plus rapide de Pikes Peak depuis 2014. Le record a même été pulvérisé puisque le Range Rover avait bouclé la course en « seulement » 12 minutes 35 secondes et 61 centièmes.

Et comme si Bentley avait prévu le coup, la firme de Crewe annonce aujourd’hui la production d’une série spéciale « Pikes Peak » de son Bentayga, limitée à 10 exemplaires. Deux teintes sont proposées à l’extérieur, le Noir Beluga et le Vert Striking Radium, tandis que l’on note également la présence de quelques appendices en carbone. A l’intérieur, la planche de bord reçoit un traitement spécifique. Ne vous attendez cependant pas à retrouver un siège conducteur baquet, ou un arceau cage de sécurité comme sur le Bentayga qui a concouru !

Le tarif de cette édition limitée n’a pas encore été dévoilé. Mais sachez, pour rappel, qu’un Bentayga « de base » vaut déjà 182.400 €…


Commentaires

Plus d'articles